Menu

ASSE, OL : Bernard Caiazzo se moque gentiment de Jean-Michel Aulas


Président de club, un métier difficile ? Oui pour le dirigeant de l' AS Saint-Etienne, Bernard Caïazzo, qui a pris l'exemple du président de l' Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, qui fait désormais plus que son age.

18 Janvier 2020 10:43 - écrit par Rédaction JF



Si on peut critiquer le président de l' Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, pour certains de ses choix et surtout pour sa communication déroutante, on ne peut être qu'unanime sur le fait que c'est un grand président. En effet, le dirigeant de Lyon a fait de l' OL un mastodonte du football français, très solide financièrement. Un travail acharné qui n'a pas été et qui n'est toujours pas de tout repos, et qui laisse forcément des traces. 

Aulas marqué physiquement par sa présidence à Lyon

Invité dans Le Parisien à évoquer la situation de l' AS Saint-Etienne, le président de l' ASSE, Bernard Caïazzo a dressé à un bilan positif de l'évolution des Verts de St Etienne depuis son arrivée aux côtés de Roland Romeyer. Une présidence toutefois loin d'être un long fleuve tranquille. En effet, Bernard Caïazzo a évoqué les difficultés du métier, glissant une pique pleine d'humour à son homologue de l' Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas.

"Moi, si on n’était pas monté en L2 quand je suis arrivé à l’ASSE, ça m’aurait coûté 7 millions d’euros. Depuis, je n’ai plus perdu d’argent. Vous avez vu la tête d’Aulas, on dirait qu’il a 90 ans (il a 70 ans, ndlr) ! (rires) Les gens ne se rendent pas compte. Président, c’est un sacerdoce, on vieillit plus vite, ça enlève des années de vie. La part de plaisir est infime par rapport aux emmerdements. L’année où on a failli descendre en L 2, lors du dernier match, j’ai pris un Lexomil et j’ai demandé à ma femme de me réveiller avec le résultat…" a confié Caïazzo






Les News

Mercato Foot sur livefoot.fr foot live