Menu
29 Juillet 2019 15:30 - écrit par La Rédac JF

ASSE : une faible marge de manœuvre financière


Dans l'obligation de vendre afin d'équilibrer les comptes, l'AS Saint-Etienne a l'année dernière fait ouvrir une ligne d'emprunts auprès d'une banque allemande pouvant aller jusqu'à 25M€. Et cela dans le but de pouvoir recruter.



L'ASSE a emprunté pour recruter

Si beaucoup regrettent la vente prématurée de William Saliba, l'AS Saint-Etienne ne pouvait pas refuser l'offre de 30 millions d'euros. En effet l'ASSE n'a pas la puissance financière nécessaire pour conserver ses meilleurs joueurs, et doit régulièrement vendre pour équilibrer les comptes. Des ventes qui mettent en évidence la fragilité financière des Verts. Chose qui inquiète le journaliste pour L'Equipe, Bernard Lions.

« Les 10 ME récoltés cet hiver lors de la vente couplée de M'Bengue et Selnaes en Chine ont déjà été engloutis sur le compte courant (...) Dès la fin de la prochaine saison, l'ASSE devra rembourser un prêt contracté l'été dernier. Afin de pouvoir conserver les recrues lui ayant permis de remonter une équipe compétitive durant le mercato d'hiver 2018, le club s'était fait ouvrir une ligne d'emprunts auprès d'une banque allemande pouvant aller jusqu'à 25ME. Au moins 20ME auraient été utilisés (...) Le club se sert donc des rentrées d'argent provenant du trading de joueurs pour équilibrer ses comptes. Elles devraient également lui permettre d'éviter que les futurs nouveaux droits télé, à partir de la saison 2020-2021, ne se trouvent dévorés par la dette » a déclaré le journaliste dans des propos relayés par Foot01.


Tags : ASSE


              






Mercato Foot sur livefoot.fr foot live