Menu
Jeunesfooteux
jeunesfooteux

Barça : Eric Abidal vide son sac au sujet de Mauricio Pochettino (PSG) et les dirigeants du FC Barcelone


Ancien directeur sportif du FC Barcelone, Eric Abidal, a dans un entretien accordé au Telegraph, confié qu'il voulait faire venir Mauricio Pochettino au Barça pour remplacer Ernesto Valverde.

22 Mars 2021 20:22 - écrit par Rédaction JF


Eric Abidal confronté à l'intransigeance des dirigeants du Barça au sujet de Mauricio Pochettino

Le 13 janvier 2020, Ernesto Valverde est limogé du FC Barcelone après la défaite face à l'Atlético de Madrid en demi-finale de la Supercoupe d'Espagne. Il est remplacé par Quique Setién qui n'était pourtant pas la priorité du directeur sportif de l'époque, Eric Abidal

En effet, l'ex international français souhaitait confier les rênes du Barça à Mauricio Pochettino, qui venait tout juste d'être viré de Tottenham, et qui a depuis rejoint le PSG. Une proposition retoquée par la direction barcelonaise, qui a donc décidé de nommer Quique Setién. Un désaccord qui a entraîné le départ d'Eric Abidal

"Dans ma liste, il y avait Mauricio Pochettino, Quique Setién, Max Allegri et Xavi Hernandez. Quique a été nommé, mais ma première option était Pochettino. (...) Oui j'ai parlé à Pochettino, mais pas seulement moi. J'ai dit au board : "Je dois ramener le meilleur entraîneur du marché. Je ne suis pas ici pour faire de la politique et ça ne m'intéresse pas qu'il ait été à l'Espanyol auparavant". Pour moi, ce n'était pas de la politique. Je voulais le meilleur entraîneur et Pochettino est l'un des meilleurs dans notre sport. Il a atteint la finale de la Ligue des champions avec Tottenham, tu dois respecter ça. Il a une bonne philosophie de jeu, une bonne philosophie d'entraînement, les joueurs l'adorent et je pense qu'il aurait été le meilleur coach pour cette situation, avec un réel projet."  a t'il confié au Télégraph. 

Eric Abidal a ensuite expliqué pourquoi l'arrivée de Mauricio Pochettino au Barça n'a jamais été une option pour les dirigeants du FC Barcelone.

"Je savais qu'il y avait un problème politique parce que quand j'ai donné mes arguments au board, certains réponses étaient concentrées sur l'Espanyol et non sur la partie technique. Et je crois qu'il avait fait une interview il y a quelques années. Je ne dirais pas qu'il avait mal parlé du club, mais il avait parlé du fait de préférer vouloir aller en Argentine plutôt que d'entraîner le Barça. C'était un problème pour certains ego au sein du club, ils m'ont dit "non, ce n'est pas possible car il ne respecte pas le club"."






Fil Info


Mercato Foot sur livefoot.fr foot live