Menu

Bordeaux - Monaco : Guion pointe du doigt le gros problème de ses joueurs



Les Girondins de Bordeaux en supériorité numérique n'ont pu faire mieux qu'un match nul face à l'AS Monaco lors de la 25e journée de Ligue 1. Le nouvel entraîneur du FCGB, David Guion a ciblé le gros problème de ses joueurs.

21 Février 2022 08:50 - écrit par Rédaction JF


Tenu en échec à domicile, hier (dimanche), par l'AS Monaco, les Girondins de Bordeaux ont sur le papier obtenu un bon point au regard de la spirale négative dans laquelle se trouve le FCGB depuis plusieurs mois. Dans les faits la donne est toutefois différente. 

En effet, ce 1-1 est une contre-performance compte tenu de la physionomie de la rencontre, puisque les hommes de David Guion menaient au score, et étaient surtout en supériorité numérique. Une supériorité qui ne s'est pas vue sur le terrain.

David Guion pointe du doigt un gros manque de confiance de ses joueurs

Présent en conférence de presse d'après match, le nouvel entraîneur du FCGB, David Guion, a expliqué cela par un gros manque de confiance de ses joueurs, ce qui a permis à l'AS Monaco de prendre le jeu à son compte malgré l'infériorité numérique. 

"Il y a plusieurs choses à retenir de ce match. Cette première mi-temps correspondait à ce que l'on avait travaillé dans la semaine, avec une bonne organisation, une bonne coordination défensive et on a senti des garçons à l'écoute et concentrés. On est encore en manque de confiance et quand on recule et qu'on défend si bas et qu'on ne tient pas le ballon, on n'est pas à l'abri de prendre un but, comme on l'a vu un peu casquette. De par notre classement, on voit que cette équipe a besoin d'acquérir de la confiance. Mais il y a déjà du mieux. On est quelques équipes à la bagarre avec très peu de points d'écart. Déjà prendre un point contre Monaco, ça montre qu'on est sur le bon chemin. On a la chance d'avoir été très bien soutenu avec un public merveilleux, les joueurs l'ont senti. Il y a eu une bonne osmose, je suis convaincu que ce genre de matches là, on va les gagner." a-t-il confié dans des propos relayés par L'Équipe.

Si le manque de confiance peut permettre d'expliquer la deuxième mi-temps catastrophique des Girondins de Bordeaux, on peut aussi pointer du doigt une défaillance physique criante des hommes de David Guion. Des lacunes qui seront difficiles à combler par le nouveau coach du FCGB, d'ici la fin de saison.