Menu

Bordeaux : des partenaires du club critiquent la gestion de Lopez

Alors que le club est plongé dans une crise profonde, le président et propriétaire des Girondins des Bordeaux, Gérard Lopez, a reçu une lettre de la part de partenaires commerciaux dénonçant son manque d'implication.

15 Mai 2022 15:40 - écrit par


Dernier du championnat après le nul obtenu contre Lorient à domicile (0-0), Bordeaux est pratiquement assuré de descendre en Ligue 2 l'année prochaine. Et les premières déclarations pour dénoncer les responsables de ce marasme commencent à apparaître.

Dans une lettre rapportée par L'Équipe, des partenaires du club bordelais ont exprimé "un profond désaccord" avec le président Gérard Lopez. Si ces derniers n'ont pas hésité à rappeler la part de responsabilité de l'homme d'affaire dans le naufrage sportif des Girondins, c'est surtout son attitude et sa présence au club qui posent problèmes :

"Nous observons que, depuis le jour de votre arrivée, vous avez souhaité tenir le rôle de président-directeur général. Malheureusement, cette fonction primordiale à la réussite d'une équipe a été délaissée, négligée pour finalement ne jamais être endossée. Vous avez, nous le pensons, participé grandement à ce naufrage collectif des Girondins. Ce navire a coulé lentement sous vos yeux détournés et sous les nôtres ébahis. Votre absence à tous les niveaux, sur la scène médiatique, dans les tribunes, au centre du Haillan, mais surtout auprès des joueurs dans les moments difficiles ou décisifs est inexcusable."

La réponse de l'intéressé

Suite à ça, le président Gérard Lopez a souhaité répondre à ces partenaires commerciaux des Girondins de Bordeaux qui ont, en grande partie, pointé du doigt son manque d'implication au sein du club.

"Il ne faut pas omettre le point de départ et le fait que sans celui et ceux que certains critiquent aujourd'hui, il n'y aurait tout simplement plus de club. (...) Beaucoup d'éléments rapportés à mon sujet relèvent tout simplement du fantasme dans la mesure où mon implication, même si, par tempérament, elle ne prend pas de forme exubérante, est néanmoins très forte.", s'est défendu Gérard Lopez.

Ces tensions ne vont pas apaiser le contexte déjà difficile dans lequel se trouve Bordeaux. À trois points de Metz et Saint-Étienne, les Girondins sont lanternes rouge du championnat et même si, mathématiquement ils ne sont pas condamnés, la descente en Ligue 2 n'est qu'une question de temps car les Marines et Blancs disposent d'une différence de buts catastrophique par rapport à leurs concurrents directes.







Mercato Foot sur livefoot.fr foot live