Menu
Jeunesfooteux
Jeunesfooteux

Bordeaux va saisir le CNOSF après la rétrogradation en National 1 confirmée


6 Juillet 2022 14:40 - écrit par


La première sentence de la DNCG avait fait mal aux Girondins de Bordeaux. Et que dire de la seconde... La Commission d'appel de la Fédération Française de Football (FFF) a confirmé ce mardi la rétrogradation du FCGB en National 1 quelques semaines après la première réunion dans les bureaux du gendarme financier du football français le 14 juin dernier.

"L'incompréhension", c'est le mot qui résume bien l'état d'esprit dans lequel se trouvent les Marine et Blanc. Le club bordelais s'est empressé de publier un communiqué sur les réseaux sociaux pour annoncer la terrible nouvelle :
"La commission d'appel de la FFF a confirmé la décision de la DNCG prononçant la relégation le FC Girondins de Bordeaux en National 1.

Le club exprime son incompréhension face à cette décision. Le club et son actionnaire ont en effet présenté un projet considéré par tous les professionnels comme solide et qui répond point par point aux attentes exprimées par la commission en première instance.

Par cet effort collectif, le FC Girondins de Bordeaux dispose de moyens financiers pour participer au championnat de Ligue 2 la saison prochaine, avec le budget le plus élevé du championnat, et poursuivre son objectif de remontée rapide en Ligue 1. Il démontre l'engagement plein et entier de Gérard Lopez dans le sauvetage du club."
Et désormais que reste t-il aux Girondins pour tenter de sauver ce qui paraît impossible ? Une chose est sûre, Bordeaux ne lâchera pas l'affaire et fera le maximum pour continuer à "survivre" et ne pas disparaître.

Place désormais au CNOSF

C'est le mot d'ordre de Gérard Lopez. Le propriétaire et président du FCGB s'est indigné face à la décision prise par la Commission d'appel et compte bien jeter ses dernières forces dans la bataille.

"Cette déclaration injuste est inacceptable et incompréhensible. Je le dis très clairement ce soir aux supporters, aux Bordelais, et à tous ceux qui ont le sang marine et blanc : je me battrais jusqu'au bout et c'est la raison pour laquelle, nous avons décidé d'exercer un recours contre cette décision inique", a t-il déclaré à la fin du communiqué.

Bordeaux devrait donc saisir le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) qui est l'option de recours comme indiqué par RMC Sport. L'institution a le pouvoir de valider ou non le verdict final délivré par la FFF. En cas de nouvel échec, le tribunal administratif sera le dernier espoir des Girondins de Bordeaux.


Valentin Ramos
Grand passionné de sport en général, le football accompagne mon quotidien depuis tout petit.... En savoir plus sur cet auteur