Menu
Jeunesfooteux
15 Janvier 2023 09:20 - écrit par

Divorce consommé, Al-Khelaïfi prend une décision forte pour le PSG


Le quotidien au PSG est loin d'être un long fleuve tranquille pour le président Nasser al-Khelaïfi. Entre les critiques envers Christophe Galtier et le niveau de jeu du Paris SG de ces dernières semaines, le dirigeant de QSI doit gérer un épineux dossier.


Décidément rien n'est simple au PSG. Alors que début de saison du Paris SG était très prometteur sous la houlette de son nouvelle entraîneur Christophe Galtier, depuis quelques semaines l'équipe parisienne est bien moins fringante. Le début d'année 2023 est même peu rassurant à un mois d'affronter le Bayern Munich en huitième de finale de Ligue des Champions. 

Un PSG version Galtier qui commence à être de plus en plus comparé à celui de Mauricio Pochettino. Une gronde commence donc à monter autour du club parisien, à un tel point que la rumeur Zidane commence à repointer le bout de son nez. Nasser al-Khelaïfi va donc devoir être très attentif à cette situation, lui qui doit également gérer un épineux dossier : le Parc des Princes.

Un dossier qui a pris un virage définitif ce weekend. Le Parc des Princes « ne sera pas vendu » au Paris Saint Germain, a affirmé la maire de Paris, Anne Hidalgo, dans un entretien diffusé samedi 14 janvier par Le Parisien. Un position ferme qui ne devrait pas rester sans conséquence.

Peu de temps après la publication de cet entretien, le PSG a diffusé un communiqué sans équivoque sur les intentions du club parisien. Le Paris SG va quitter le Parc des Princes ! 

« Il est décevant d’entendre que la Maire de Paris veut déloger le Paris-Saint-Germain et ses supporters du Parc des Princes tout en ajoutant des dizaines de millions d’euros à la charge des contribuables parisiens pour maintenir la structure d’un stade qui a plus de cinquante ans et a besoin d’une rénovation complète. Le PSG et le Parc des Princes font partie de l’histoire et du patrimoine de Paris. Tout le monde est perdant dans la position prise par la maire. Le Paris-Saint-Germain est maintenant obligé de trouver des options alternatives pour relocaliser le club, privant Paris d’un investissement majeur pour son attractivité. Ce n’est pas l’issue que le club, ni ses supporters, espérait. », peut on lire dans le communiqué.

Une décision de la mairie de Paris incompréhensible sur le plan économique et en terme d'image. Si le PSG quitte le Parc des Princes, que va devenir l'enceinte parisienne ? Sans club résident son entretien sera à la charge de la ville de Paris dont l'endettement ne cesse de s'accroitre. Une société pourrait être en charge de l'exploitation du Parc des Princes. Mais pour y faire quoi ? Le stade situé dans le 16ᵉ arrondissement de Paris n'a ni la modernité, ni la polyvalence d'enceintes comme le Groupama Stadium de Lyon et le Decathlon Arena où évolue le LOSC.