Menu
Jeunesfooteux
Jeunesfooteux

FCGB : Gérard Lopez fustige ses joueurs après la défaite contre l'ESTAC !


7 Mars 2022 12:20 - écrit par

Défaits 2-0 à domicile par l'ESTAC Troyes, les Girondins de Bordeaux sont aujourd'hui lanterne rouge, derrière le FC Metz et le FC Lorient (barragiste).


La lutte pour le maintien s'annonce âpre en Ligue 1. Ce weekend se tenaient 2 "matchs à 6 points" entre 4 équipes qui jouent le maintien. Deux matchs ô combien importants pour espérer jouer dans l'élite la saison prochaine. 

Le FC Metz, l'AS Saint-Étienne, les Girondins de Bordeaux et l'ESTAC Troyes comptaient tous les quatre 22 points. Deux clubs pouvaient donc faire un break. L'ASSE a battu logiquement le FC Metz 1-0, Bordeaux et Troyes savaient donc l'importance de leur rencontre ensuite, pour creuser un gap. Mais les Girondins, qui recevaient les Troyens, se sont inclinés 2-0 à domicile, agaçant passablement le président des Marines et Blancs, Gérard Lopez. 

Gérard Lopez "inquiet" pour les Girondins de Bordeaux

Le président bordelais s'est donc exprimé dans les colonnes de L'Equipe ce lundi, et n'a pas maché ses mots : 
De la déception il y en a, parce qu'on a des joueurs intrinsèquement plus forts que ce qu'ils nous montrent sur le terrain. On a des gros soucis, premièrement, on travaille des choses pendant la semaine, et dès qu'on subit une occasion adverse, on ne se tient plus du tout à notre plan de jeu. Deuxièmement on a des joueurs qui, psychologiquement... on ne peut pas leur reprocher de ne pas avoir envie, mais on a l'impression qu'ils jouent avec une grenade dégoupillée dès qu'ils ont le ballon. Inquiet ? Bien sûr que je le suis. Si je pouvais mettre des crampons et jouer, je le ferais. C'est ce qui est frustrant. je sais ce qui est fait la semaine, et le jour du match, on dirait que ce sont les frères des joueurs qui jouent." (L'Equipe)
Il a fini par expliquer que même en cas de relégation, il resterait aux Girondins, peut-être pour reconstruire un projet à sa base. Quoi qu'il en soit, le message est passé, et Bordeaux va devoir se réveiller pour éviter une relégation en Ligue 2...