Menu

Francisco Conceição au PSG, un coup en or pour Campos au Paris SG !


Vendredi 21 Juin 2024 12:35 - écrit par



Un sacré pari à tenter pour Luis Campos au PSG en ce début de mercato estival avec Francisco Conceição, qui avait été l'auteur du but victorieux du Portugal dans les ultimes secondes du match face à la République Tchèque.

Transféré définitivement de l'Ajax Amsterdam vers le FC Porto contre un chèque d'environ 10,5M€, le jeune et prometteur ailier droit international portugais de 21 ans pourrait tout de même quitter son club formateur durant cette intersaison. Une opportunité à saisir pour le Paris SG ?

Et ce suite au départ non sans histoire de son père Sergio Conceição, mais aussi par le fait que le natif de Coimbra dispose d'une clause libératoire fixée entre 55 et 60M€ pour ce mercato. Soit à peu près le même montant réclamé par Manchester City pour Bernardo Silva mais aussi par le PSV Eindhoven pour l'international belge Johan Bakayoko, les deux autres cibles à ce poste du PSG.

Auteur de 5 buts et 4 passes décisives en 27 matchs joués en Liga Portugal, Francisco Conceição est monté en puissance au fil des semaines cette saison avec le FC Porto et ce dernier possède encore une très grosse marge de progression.

Typiquement le genre de joueurs que Luis Enrique saurait sublimer et faire progresser du côté du Paris Saint-Germain. Autre point positif, celui qui compte déjà trois sélections avec le Portugal fait partie de l'écurie Gestifute, représentée par Jorge Mendes qui entretient de bons rapports avec le PSG et Luis Campos.

Un profil très intéressant pour venir intégrer la rotation chez les pensionnaires du Parc des Princes, derrière Ousmane Dembélé voire même pour jouer à gauche, là où évolue déjà Bradley Barcola. Et l'immense progression de Vitinha, l'ancien crack du FC Porto, sous les ordres de Luis Enrique cette saison, pourrait clairement l'inciter à signer au PSG. Alors Nasser al-Khelaïfi, on fonce ou pas ?

Loïc Jégo
Grand passionné de football qui adore suivre la Ligue 1 et la Ligue 2. Et oui, ça existe encore...... En savoir plus sur cet auteur