Menu
16 Janvier 2023 09:47 - écrit par

Galtier hausse ton, les attaquants du PSG dont Neymar et Messi ciblés

Le PSG s'est incliné sur la pelouse du Stade Rennais (1-0) en clôture de la 19e journée de Ligue 1. Une défaite inquiétante à moins d'un mois du huitième de finale aller de Ligue des Champions face au Bayern Munich. Agacé, Christophe Galtier a poussé un coup de gueule en conférence de presse.



Le PSG est dans le dur en ce début d'année 2023. Défait le 1er janvier sur la pelouse du RC Lens, le PSG qui n'a pas été transcendant lors de sa victoire en milieu de semaine dernière face à la lanterne rouge Angers SCO, s'est de nouveau incliné à l'extérieur, cette fois-ci face au Stade Rennais. 

Au delà de ce deuxième revers lors des 3 dernières journées de Ligue 1, c'est la manière qui inquiète. Absence d'intensité, beaucoup d'approximations techniques, peu de mouvements, ce PSG ressemble de plus en plus à celui de Mauricio Pochettino. Une situation qui commence à sérieusement agacer Christophe Galtier, qui devant les médias n'a pas caché sa frustration. 

"On a eu très peu de situations favorables, si ce n'est peut-être un peu à la fin quand on a poussé de manière désordonnée. On s'est concentré à faire de la possession de balle. (...) Il aurait fallu que le secteur offensif soit plus haut, plus au contact de la défense rennaise, même si le bloc rennais était très compact. Et que nos pistons, quand ils avaient fait la différence, puissent avoir du monde dans la surface. Il y a beaucoup trop de situations de jeu qui n'ont pas été des occasions, car il y avait une absence totale de présence dans la surface de réparation. Quand on a donné le ballon, on doit proposer, être beaucoup plus en mouvement. On a quand même fait beaucoup de pousse-ballon ce soir" a déclaré Galtier avant de poursuivre en conférence de presse.

"Je ne vais pas parler d'inquiétude, mais il doit y avoir une prise de conscience. On peut trouver mille excuses, mais la Coupe du monde est finie. Même si on a été éparpillés pendant huit semaines, on doit retrouver de la cohésion et du rythme. On va avoir une dizaine de jours pour travailler"

Le mondial qui était un objectif pour plusieurs joueurs du PSG, a clairement cassé la dynamique du début de saison, même s'il faut avouer que cela fait depuis un moment que le Paris SG est retombé dans ses travers. Deux joueurs (pour ne citer qu'eux) reflètent bien cette période compliquée que traverse le club parisien : Neymar et Vitinha.

Belle surprise du début de saison, le milieu de terrain portugais a clairement baissé de régime depuis plusieurs semaines. Concernant le brésilien ce n'est pas vraiment une surprise.

Profondément touché par l'élimination prématurée du Brésil en quart de finale de Coupe du Monde, Neymar n'est clairement plus dans le même état d'esprit du début de saison où il était totalement concerné. Il faut dire que cette Coupe du Monde était son dernier gros objectif de carrière avec le Ballon d'Or.

Car oui, Neymar avait pour objectif de s'ouvrir le chemin du Ballon d'Or grâce à une victoire lors du mondial. Cette saison 2022-2023 devait donc être la sienne. C'était du moins ce qu'il avait planifié. Avec Lionel Messi (vainqueur) et Kylian Mbappé (finaliste), il est désormais bien conscient que le Ballon d'Or lui échappera cette année. On peut donc hélas s'attendre à un Neymar moins concerné lors de cette deuxième partie de saison.