Menu

Juventus - Nantes : 6 raisons de croire à l'exploit des Canaris contre la Juve en Ligue Europa !


Jeudi 16 Février 2023 13:20 - écrit par

Alors que le FC Nantes fait face à l'un des plus gros défis de son histoire contre la Juventus Turin, les Canaris ont de bonnes raisons de croire à l'exploit. Parce qu'en face se dresse une Juventus qui n'a rien à voir avec une grande Juve même si elle reste l'immense favori.



1 - Parce que c'est un match historique pour l'outsider FC Nantes et qu'une ville entière sera derrière l'un des plus grands noms du football français. Les joueurs seront prêts à mourir sur le terrain.

Le taulier Moussa Sissoko l'a affirmé face à la presse : son équipe viendra pour essayer de gagner. Ce ne sera pas peut-être pas suffisant mais ils essaieront.

2 - Parce que la Juventus Turin essaie tant bien que mal de survivre après le cataclysme des 15 points de pénalité. Certes les italiens restent sur 3 dernières victoires (et zéro but encaissé !) mais ils sont pas encore redevenus intraitables.

3 - Parce que la Juventus Turin n'a plus une grande équipe depuis plusieurs saisons. Il y a encore bien sûr du talent, quelques joueurs expérimentés, mais aussi des blessés (Pogba, Milik, Miretti...). Et les nombreuses blessures cette saison ont contribué à la rendre vulnérable, et donc davantage à la portée de Nantes.

4 - Parce que Nantes a un contentieux à régler avec la Juventus Turin. Les deux équipes se sont affrontés en demi-finale de Ligue des Champions 1996 et la Juve avait sorti les Canaris (0-2, 3-2). Or il n'avait pas manqué grand chose aux Canaris pour s'offrir une finale de Coupe d'Europe...


Depuis 2010, Fulham, Benfica, Lyon, Porto et Villarreal ont terrassé la Juve en Europe

5 - Parce que la Juventus Turin ne tient plus du tout son rang en C1 puisqu'elle a dernièrement été éliminée par les outsiders Lyon, FC Porto et Villarreal. Cette année, seule une différence de buts a permis aux Bianconeri de finir troisième devant le modeste Maccabi Haifa, c'est dire...

6 - Parce que les deux dernières participations de la Juventus en C3 ne lui a pas permis de briller. Elle a été éliminée certes de justesse par le Benfica en 1/2 finale lors de la saison 2013-2014. Plus loin derrière en 2010, la génération déclinante de Trézéguet avait été sortie par le finaliste Fulham (!) en 1/8 de finale.

Vous voulez encore rire ? Fulham avait alors réalisé une remontada (3-1 à l'aller, 1-4 au retour) en marquant quatre buts dans un match fou où la Juventus avait terminé avec neuf joueurs.

Donc voilà, pas besoin de s'appeler le Real Madrid ou le Bayern Munich pour terrasser la Vieille Dame en Coupe d'Europe depuis une décennie. Le FC Nantes doit s'inspirer de tous ces exemples.