Menu
Jeunesfooteux
jeunesfooteux

LOSC - DNCG : le départ de Gérard Lopez a évité un gros couac pour Lille OSC


Première bonne nouvelle pour le LOSC, la DNCG a validé les comptes du club Lillois, vendu en décembre par Gérard Lopez au fonds d'investissement Merlyn Partners.

5 Janvier 2021 08:28 - écrit par Rédaction JF


Le LOSC est passé dans encombre devant la DNCG

La Direction nationale du contrôle de gestion, gendarme financier du football français,  a indiqué ce lundi dans un communiqué n'avoir pris "aucune mesure " à l'égard du club du LOSC. Un passage devant la DNCG faisant suite à la vente de Lille OSC par Gérard Lopez à la société Callisto, filiale de Merlyn Partners. Une bonne nouvelle pour les Dogues dans le sens ou l'organisme de contrôle financier du football français a été rassuré par la solidité du projet présenté par le nouveau président Lillois, Olivier Létang

Un passage sans encombre devant la DNCG qu'avait rarement connu Gérard Lopez. A titre d'exemple, l'homme d'affaires luxembourgeois avait mis plus d'un mois pour faire valider les comptes du LOSC pour cette saison 2020-21. Par deux fois en juillet, le 2 puis le 16, l’instance avait accordé un sursis à Lille OSC pour lui fournir des "éléments complémentaires". A l'époque la DNCG était accusé de délit de sale gueule envers le dirigeant Lillois. Au final on se rend compte que l'instance de contrôle avait raison de se méfier. 

Il n'est donc pas la peine d'être devin pour avancer que sans la vente du LOSC à la société Callisto, les Dogues auraient probablement été rétrogradés administrativement en attente de ces fameux "éléments complémentaires" qui n'auraient peut être pas suffit pour rassurer la DNCG. 

Cette vente du LOSC est donc finalement arrivée au bon moment.