Menu
Jeunesfooteux
1 Novembre 2022 11:40 - écrit par

Le PSG convoite deux défenseurs français pour le prochain mercato



Avec les départs de Thilo Kehrer, Colin Dagba et Abdou Diallo, le PSG s'est séparé de joueurs qui n'étaient pas titulaires, mais a pris un risque au niveau de sa profondeur de banc, d'autant plus dans le système à 3 centraux du début de saison. Un manque d'anticipation qui a quelque peu mis en difficulté Christophe Galtier lorsque Presnel Kimpembe s'est blessé, et qui a obligé l'entraîneur du Paris SG à aligner Danilo Pereira en défense centrale. 


Mohamed Simakan confirme pour le PSG

Un manque d'anticipation probablement dû au fait que Luis Campos était assez serein en sa capacité de faire venir une pointure défensive. Mais hélas le directeur sportif du PSG a été mis en échec sur de nombreux dossiers, notamment Milan Skriniar (Inter Milan) et Mohamed Simakan.

Justement interrogé à ce sujet, le défenseur français du RB Leipzig de 22 ans a confirmé des approches de Luis Campos lors du dernier mercato, mais qu'il était hors de question pour lui de quitter le RBL. 

« Luis Campos a parlé avec mes agents, c’est vrai. Ils étaient intéressés. Mais la stabilité est importante pour moi. On a pris une décision commune avec les dirigeants, celle de rester. Je suis content car je pense que Leipzig est l’endroit où je pense être le mieux pour l’instant. », a t'il confié avant de poursuivre sur sa bonne forme du moment. 

« Je suis dans une bonne période, c’est vrai. Dans l’un de mes meilleurs moments, oui. Je suis content parce que j’arrive à jouer un rôle pour l’équipe, à être décisif. Quand je joue en défense centrale et qu’on ne prend pas de but, c’est une manière d’être décisif. À d’autres postes, j’essaye aussi d’amener ma touche. »

Le PSG qui souhaite toujours recruter un défenseur central lors du prochain mercato, relancera t'il la piste Mohamed Simakan ? Si ce n'est pas à exclure, un autre défenseur français évoluant en Bundesliga intéresse Luis Campos, en l'occurrence Evan Ndicka de l'Eintracht Francfort. Un dossier moins compliqué sur le papier, puisque Ndicka dispose d'un contrat qui court jusqu'en juin 2023.