Menu
Jeunesfooteux
jeunesfooteux

Liga - Bundesliga : Barça, Real et Bayern assurent, Griezmann, Leverkusen déçoivent


C'était l'évènement du week-end, le retour, enfin, de la Liga. En parallèle se tenait la 31ème journée de Bundesliga, le foot fait son grand retour pour le plus grand plaisir des fans. Quels enseignement et résultats tirer de ce weekend ? Nos réponses.

15 Juin 2020 12:40 - écrit par


Messi, Griezmann, Benzema, Hazard, on a enfin revu jouer les ogres espagnols. En Allemagne, le Bayern jouait lui sans Lewandowski ni Müller mais avec Zirzkee et Cuisance. À Dortmund, Haaland était de retour tout comme Havertz à Leverkusen. Mais ce n'est pas tout le Werder était à la fête alors qu'ils ne sont que 17ème de Bundesliga, l'Eintracht l'a été également. 

En Liga les ogres étaient de retour, les équipes pour les places européennes ont également joué. L'Atlético décevant, tout comme la Sociedad et Getafe alors que le FC Séville s'est adjugé le derby andalou. Dans la zone rouge l'Espanyol joue les rebelles alors qu'Eibar et Vigo s'en rapproche. Enfin à noter le retour à la compétition de CR7, Mertens ou Lautaro Martinez pour la Coupe d'Italie. Les enseignements de ce retour à la compétition par Jeunesfooteux. 

Le Bayern toujours pas champion, Haaland en sauveur

C'était le TopSpiel de cette 31ème journée de Bundesliga, le match à ne pas manquer. Le Bayern Münich recevait les poulains de Mönchengladbach. Battu 2-1 à l'aller, les hommes d'Hans Dieter-Flick pouvait être sacré champions en cas de victoire si le Borussia ne gagnait pas à Düsseldorf.

Mais avant ça Leipzig jouait vendredi soir sur la pelouse d'Hoffenheim. Un Timo Werner altruiste et un Dani Olmo de feu permettent aux hommes de Nagelsmann de vite prendre l'avantage par 2-0 dès la 12ème minute. Hoffenheim tentera beaucoup sans jamais trouver la faille. Très bonne opération pour les taureaux qui comptent 5 points d'avance sur Leverkusen 4ème.

Leverkusen 4ème qui a pourtant seulement pris le point du nul à Schalke. Après une première mi-temps fade, Schalke ouvre le score à la 51ème par l'intermédiaire de Caliguiri sur penalty. Piqués dans leur orgueil, Havertz et ses coéquipiers poussent avant de provoquer un but contre leur camp à Schalke. Le score en restera là et Leverkusen ne profite pas du faux pas des poulains face au Bayern

Mönchengladbach s'est incliné sur sa pelouse face au Bayern Münich. Beaucoup d'absents des deux côtés notamment Lewandowski et Müller côté bavarois, Plea lui n'est pas là pour Gladbach. Le match commence mal pour les poulains avec une blessure dès la 6ème minute de Marcus Thuram dans un duel avec Boateng. Peu d'occasion mais à la 26ème minute une erreur de Yann Sommer profite à Joshua Zirkzee qui marque son 4ème but en Bundesliga. Benjamin Pavard marquera ensuite un but contre son camp. Et c'est Leon Goretzka sur un service de Pavard, à nouveau lui, qui donnera la victoire au Bayern dans les dernières minutes. En cas de victoire la semaine prochaine au Werder, les hommes de Flick seront sacrés champion d'Allemagne pour la 8ème fois consécutive. 
 

Le Hertha chute, le Werder gagne dans le bas de tableau

C'était la petite surprise de ce weekend, l'Eintracht Francfort d'Adi Hütter s'est imposé face au Hertha Berlin de Bruno Labbadia. Alors que Berlin mène par l'intermédiaire de Krzysztof Piatek, Boyata écope d'un carton rouge à la 47ème minute. Une supériorité numérique qui fera chuter Berlin en seconde mi-temps puisque Francfort va inscrire 4 buts par l'intermédiaire de Bas Dost, N'Dicka et André Silva par 2 fois. Les aigles de Francfort doublent le Hertha au classement et s'offrent la 10ème place. 

Et dans ce bas de tableau tout est encore possible. Même si Paderborn semble condamné (8 points de retard), le Werder qui s'est imposé 1-5 sur la pelouse justement de Paderborn peut encore espérer. Avec 28 points, ils sont au coude à coude avec Düsseldorf battu 1-0 par le Borussia Dortmund. C'est Erling Haaland, encore lui, rentré en jeu à la 61ème qui donnera la victoire aux siens avec une tête à la 95ème minute. But qui aura valu un claquage au mollet à Lucien Favre, trop enthousiaste au moment de le fêter. Ainsi, Mayence, Düsseldorf et le Werder sont dans un mouchoir de poche avec 3 points d'écarts pour une place. Qui saura s'en saisir et éviter la relégation ? Plus que 3 journées pour en découdre. 

Liga : Barcelone et le Real en mode patron

La Liga faisait son grand retour ce weekend et avait commencé jeudi soir avec le derby andalou entre le FC Séville et le Bétis. De belles actions, des joueurs en bonne forme, le derby promettait une belle journée et un bon weekend de Liga, et ce fut le cas. On a notamment vu le retour du Barça et du Real de retour en patrons. 

Samedi soir, le FC Barcelone se déplaçait sur la pelouse de Majorque. Beaucoup d'attentes régnaient autour de l'attaque Braithwaite, Griezmann, Messi, et elle a fonctionné en demi-teinte. Braithwaite a inscrit son premier but sous ses couleurs Blaugranas avec une volée à bout portant. Lionel Messi a fait son retour et n'a pas déçu, 1 but, 2 passes décisives, la Pulga était au niveau, comme s'il n'y avait pas eu de coupures, comme si le coronavirus n'avait pas existé. Le roi de Barcelone est de retour. À l'inverse, Antoine Griezmann a déçu. Remplacé à la 57ème minute, le français a touché moins de 30 ballons dans le match. Son coéquipier Martin Braithwaite, plus entreprenant a disputé l'intégralité du match, symbole d'un non-match de la part du français. 

De son côté, le Real Madrid recevait Eibar à Alfredo di Stéfano, centre d'entraînement des madrilènes. Une performance XXL en première mi-temps des merengues leur permet de rentrer à la mi-temps avec 3 buts d'avance. Un Hazard en jambe et un Benzema généreux ont permis à Kroos, Ramos et Marcelo de marquer pour cette reprise. Point négatif, le Real a été dominé dans le second acte et a concédé un but à l'heure de jeu. Courtois ne s'en sort pas avec un cleansheet. Seuls Vaclik, Ter Stegen, Oier et Asenjo ont réussi cette performance

Atlético, Getafe, Sociedad, Valence la chute des poursuivants

Parmi les 5 poursuivants du Barça et du Real, 4 ont chuté, seul Séville a fait la bonne affaire en s'imposant face au Bétis. Le FC Valence qui jouait à domicile face à Levante a été accroché à la 98ème minute sur penalty, alors que Rodrigo avait ouvert le score tardivement à la 89ème minute pour Valence. Mauvaise opération mais pas autant que Getafe, le 4ème de Liga se déplaçait à Grenade 9ème. Battu 2-1 après avoir mené 1-0 à la pause, Getafe quitte les places européennes au profit des basques de la Sociedad

De son côté l'Atlético se déplaçait à Bilbao à San Mamés. Bousculés, surtout dans les airs, les Colchoneros n'ont pas su décrocher les 3 points tant attendus et chutent à la 6ème place. Avec 46 points ils sont désormais à 4 points de Séville et du podium. Alors qu'hier soir, en clôture de cette journée 28ème journée, la Real Sociedad recevait Osasuna. Après la mauvaise opération de ses concurrents, les hommes d'Imanol Aguacil pouvait prendre 3 points d'avance sur Getafe et l'Atléti, mais c'était sans compter sur Osasuna. Peu entreprenant en 1ère mi-temps, les basques se sont réveillés dans le second acte pour revenir au score par l'intermédiaire d'Oyarzabal. Un match nul pas suffisant pour la Real qui pouvait espérer mieux. 

Un weekend riche, la chute de plusieurs grandes équipes entre le Bayer, l'Atletico ou Valence. Enfin la Coupe d'Italie a marqué le retour à la compétition de la Juventus mais aussi du Milan, du Napoli et de l'Inter. On peut noter un retour raté pour Ronaldo avec un penalty sur le poteau, un Milan encourageant mais qui n'a pas su battre la Vieille Dame après l'exclusion à la 15ème minute de Rebic. Qualification donc de la Juve de Sarri

De l'autre côté le Napoli a concédé le nul face à l'Inter à San Paolo, suffisant aux hommes de Gattuso pour se qualifier. Lautaro, inexistant n'a pas pu empêcher l'élimination des Nerazzurris. De son côté, Dries Mertens est entré dans la légende du club en devenant le meilleur buteur du Napoli devant Marek Hamsik et Diego Maradona avec 122 buts

Un weekend riche en football, comme on les aime, avant le retour mercredi de la Premier League et de la Série A le weekend prochain. D'ici là la 29ème journée de Liga démarrera ce soir avec un Levante-FC Séville et Bétis-Grenade. La semaine sera riche et on peut désormais le dire : le football européen est bel et bien de retour.  

Ronan Baroni
Étudiant en journalisme fan de football. La taille de Pirlo, la passion de Guardiola et l'Italie... En savoir plus sur cet auteur