Menu

Liga : Rakitic et Llorente en sauveurs, le Real Madrid et Ramos en mode patron

26 Juin 2020 13:15 - écrit par

De lundi à jeudi se tenait la 31 ème journée de Liga. Une journée pour le moins soporifique, celle avec le plus bas total de buts inscrits, où seulement 3 matchs ont cumulé 2 buts ou plus. Peut-être la fatigue des organismes, un coup de mou, ou le lâcher prise de certaines équipes qui n'ont plus rien à gagner ou à perdre. Analyse de cette 31ème journée si particulière.



14 buts, ce n'est pas le total d'un match fou, mais bien celui des 10 matchs de Liga de la 31ème journée. Le pire total de la saison qui était avant de 18 buts. Pourtant, seule une rencontre entre Leganes et Grenade s'est achevée sur le score nul et vierge de 0-0. Mais 6 rencontres se sont achevées sur le plus petit des scores possibles (1-0). Villarreal et Séville sauvent ce total désastreux avec un 2-2. Cette journée marquait aussi de nombreux changements, notamment le changement d'entraineur du Bétis Séville avec le départ de Rubi et l'arrivée d'Alexis Trujillo pour la fin de la saison au moins. 
Après cette journée pour le moins calme, quelles équipes tirent profit de ces petits résultats ? Qui a marqué des points ?  Qui en a perdu ? L'analyse par Jeunesfooteux de ce 31ème acte de la Liga.

Rakitic sauve le Barça, Séville au ralenti, Ramos en mode De Bruyne

Dauphin du Real Madrid, le FC Barcelone jouait encore avant les merengues, un bon moyen de mettre la pression sur la Maison Blanche. Oui mais voilà, l'adversaire du jour, l'Athletic Bilbao pose souvent des problèmes aux Blaugranas. Le Barça a concédé 2 nuls et perdu 2 fois sur les 4 dernières rencontres face à Bilbao. Les hommes de Setién ne sont pas donc pas forcément en confiance. Une première mi-temps équilibrée, mais l'Athletic met la pression en contre attaque avec la vitesse d'Iñaki Williams. Dans un deuxième acte à sens unique, le Barça pousse jusqu'à trouver la faille grâce au très contesté Ivan Rakitic. Lui, poussé vers la sortie par ses dirigeants combine avec Messi sur un très beau une-deux et vient tromper Unai Simon pour offrir au Barça une victoire courte mais au combien importante.

Le Real jouait le lendemain à Alfredo di Stefano face à Majorque. Ouverture du score sur un joli piqué de Vinicius encore une fois au coeur des polémiques d'arbitrage. Une grosse faute de Carvajal à la base de l'action qui permet une récupération haute et le but du brésilien. Le but est validé et le Real va doubler la mise sur un coup franc direct tiré par Ramos. Le défenseur espagnol qui est faut-il le rappeler, le défenseur le plus prolifique de l'histoire en Liga. Avec ce succès 2-0, Zidane et ses hommes reprennent la première place de la Liga. 

Juste derrière les 2 cadors, l'Atlético Madrid et Séville se battent pour le podium. Mais les hommes de Lopetegui ont encore chuté sur la pelouse de Villarreal. Pourtant entreprenants, les andalous sont menés au score par 2 fois et reviennent à chaque fois. Mais ce n'est pas assez pour s'imposer et ils repartent avec le point du nul. Alors que le lendemain, les hommes de Simeone se sont eux imposés 1-0 sur la pelouse de Levante. Victoire grâce à Marcos Llorente et un magnifique dribble à la Bergkamp qui provoquera un CSC. Victoire et 2 points d'avance pour les Colchoneros sur les andalous de Séville. 

Getafe piétine encore, Valence et la Sociedad chutent à nouveau

Une reprise catastrophique pour Getafe. 3 points pris en 4 matchs, 1 défaite, 3 nuls et 3 buts marqués pour 4 encaissés. Les hommes de José Bordalás sont en difficulté dans cette course à l'Europe. Sur la pelouse de Valladolid, ils n'ont pas pu obtenir mieux qu'un match nul 1-1. Avec 15 tirs mais seulement 1 cadré, les Azulones vont devoir se redresser et redémarrer vite s'ils veulent disputer l'Europa League la saison prochaine. 

À la 6ème place, c'est Villarreal qui fait la bonne affaire. En accrochant le FC Séville, Gerard Moreno et ses coéquipiers récupèrent la dernière place qualificative pour la C3. Mais rien n'est gagné pour les hommes de Javier Calleja, ils doivent encore affonter Valence, le Barça, Getafe, la Real et le Real Madrid. 7 matchs, 5 chocs. Ce ne sera pas une mince affaire pour Villarreal, un véritable parcours du combattant. 

Derrière pour la 7ème place, la Real Sociedad et Valence s'affrontent sans gagner. Comme si aucun ne voulait de cette place, Valence a encore perdu, un retour catastrophique avec aussi 4 points pris, 1 victoire, 1 nul et 2 défaites, 3 buts marqués, 6 encaissés. Valence est à la peine, tout comme les basques de la Sociedad un point au dessus. 1 nul et 3 défaites, les basques sont restés confinés. Eux qui occupaient la 4ème place et qui étaient qualifiés en LDC ne sont même plus sûr de jouer en Europa League

Le Celta et Eibar se soulagent, le Bétis décolle enfin

Enfin ! Le Bétis gagne. Limogé cette semaine, Rubi a quitté les verts et blancs et a laissé sa place à Alexis Trujillo. 2 défaites et 1 nul, pas de fond de jeu, les dirigeants andalous n'ont pas apprécié. Et c'est une 1ère victoire depuis le succès face au Real en mars. Une victoire au combien importante 1-0 grâce à Marc Bartra, mais ils ont évité le pire. Wu Lei, attaquant de l'Espanyol a raté un tir à 2 mètres du but à la 89ème. Trop léger il a voulu pousser le ballon en douceur mais Joel Robles est intervenu sur sa ligne pour donner les 3 points si importants au Bétis. Avec cette défaite, les catalans s'enfoncent encore au classement et ont 8 points de retard sur le premier non relégable.

De leurs côtés, le Celta Vigo et Eibar, deux premiers non relégables se donnent de l'air avec une victoire 1-0 pour les bourreaux de la Sociedad et Valence. Ils prennent donc 6 et 7 points d'avance sur la zone rouge. Ça sent bon le maintien pour les deux équipes longtemps en difficulté. Pour Majorque, Leganes et l'Espanyol, la relégation n'est plus très loin. 

 

Dans cette Liga, on a comme l'impression que seuls le Real, le Barça et l'Atlético se sont déconfinés. Les poursuivants pour l'Europe stagnent tous, laissant les 3 de devant prendre la tête sans le moindre effort. Comme l'impression que Getafe attend ses poursuivants par politesse. Mais à ce jeu là, Grenade et Bilbao risquent de se rapprocher très vite car 7 points séparent Getafe 5ème et Bilbao 10ème. Il risque d'y avoir 6 équipes pour 3 places européennes. 

Dans le bas du classement, le Celta et Eibar ne doivent prendre que quelques points pour assurer leur maintien, cela semble de plus en plus compliqué pour l'Espanyol, Leganes et Majorque. Le Bétis qui a changé d'entraineur peut penser à la saison prochaine car un tel effectif pour une 13ème place, c'est une véritable contreperformance. Rendez vous ce soir pour la 32ème journée avec un FC Séville - Valladolid. Les andalous qui espèrent renouer avec la victoire à domicile. La Barça et l'Atlético joueront samedi, le Real ira chez le dernier dimanche soir à 22h. Enfin la journée se terminera avec un choc Getafe - Real Sociedad, qui n'en est plus trop un au vu des derniers résultats des deux équipes. 






Les News

Mercato Foot sur livefoot.fr foot live