Menu

Liga : le Barça dit adieu au titre, Valence à la peine, Séville gagne à nouveau


Après le coup d'arrêt face au Celta, le FC Barcelone devait réagir pour ne pas laisser filer le Real. De leur côté, les merengues recevaient Getafe dans une sorte de choc entre le 1er et le 6ème provisoire. L'Atlético était face à un dilemme : laisser gagner le Barça ou donner le titre au Real. Les résultats de cette 33ème journée avec Jeunesfooteux.

3 Juillet 2020 11:15 - écrit par


Barcelone - Atlético pour le titre et le podium. Majorque - Celta Vigo pour le maintien, mais aussi un Valence - Bilbao et Bétis - Villarreal pour l'Europe. Enfin cette journée se termine avec un Real - Getafe pour le titre et l'Europe. Plus le temps avance plus les matchs et les points valent cher. À 5 journées du terme du championnat en quelles postures sont toutes les équipes ? Qui s'en sort ? Qui s'avance comme favori et qui voit son rêve lui échapper ? L'analyse de cette 33ème journée de LaLiga, haute en couleur et au combien décisive. 

Le Real entrevoit le titre, le Barça accroché par l'Atlético

Dans la douleur, le Real Madrid s'est imposé à domicile face à Getafe. Grâce à cette victoire les joueurs de Zidane prennent 4 points d'avance sur les Blaugranas et entrevoient le titre. Mais le Real a eu du mal face aux Azulones, très offensifs ils ont eu beaucoup d'occasions mais Courtois s'est montré solide. Ramos donne la victoire aux siens sur un penalty logique obtenu par Dani Carvajal. Le Real, en patron s'impose encore et éloigne le Barça du titre avec 4 points d'avance. 

De son côté, le FC Barcelone semble être définitivement hors jeu pour le titre. L'équipe de Quique Setién a encore perdu 2 points en concédant le nul face à l'Atlético Madrid de Diego Simeone. Un match rythmé, dynamique où chaque équipes ont eu leurs occasions. Le Barça ouvrira le score vite sur un coup franc dévié dans son camp à la 11ème minute. Les 3 autres buts seront sur penaltys dont 2 inexistants (1 pour le FCB, 1 pour l'Atléti). Messi va inscrire son 700ème but  sur une panenka infligé à Jan Oblak. Un match nul, encore, où Griezmann n'aura joué qu'une minute. La crise est grande au FC Barcelone, tant sportivement, qu'en interne. L'Atlético reste sur sa lancée positive avec 4 victoires et 2 nuls

Et pour remettre la pression sur l'Atlético qui réalise un bon résultat mais perd tout de même 2 points, le FC Séville s'est imposé à nouveau. Après 4 matchs nuls d'affilée qui ont permis aux Colcohneros de gagner une place, les andalous se sont imposés 3-0 à Léganes. Oliver Torres, très en vue lors de ses dernières apparitions a claqué un beau doublé. Munir El Haddadi inscrira un 3ème but qui confirmera sa bonne forme sur une feinte de génie puis une frappe enroulée pied droit dans le petit filet opposé. Les hommes de Julen Lopetegui reviennent à 2 longueurs des Colchoneros.

Villareal met la pression, Bilbao dans la course, Valence s'écroule

Dans la course à l'Europa League, les rangs étaient resserrés à la reprise. Atlético, Getafe, Séville, la Sociedad et Valence se tenaient entre la 3ème et la 7ème place. Mais les mauvais résultats à la chaine de Getafe, la Real ou Valence ont ramené dans la course plusieurs écuries. On compte donc Bilbao, Villarreal et Grenade dans les équipes susceptibles de jouer l'Europe, alors que le FC Valence semble décroché. 

Villarreal s'est imposé 2-0 sur la pelouse d'un Bétis en crise. Une victoire qui permet à Gerard Moreno et ses coéquipiers de prendre la 5ème place, à 3 points des andalous de Séville. De leurs côtes, les Azulones n'ont pas pu ramener de points d'Alfredo Di Stefano. Pourtant entreprenants, ils ont manqué de réalisme et se font punir sur penalty à 11 minutes du terme par le soldat Ramos. Getafe reste 6ème à 2 points de Villarreal.

Pour la 7ème place, qui envoie en en barrages d'Europa League, la Real Sociedad s'est à nouveau imposé, difficilement d'ailleurs. Sur leur pelouse, les basques recevaient l'Espanyol bon dernier et n'ont pris l'avantage qu'à la 84ème minute pour s'imposer 2-1.
Enfin Bilbao a battu, sur le score de 2-0, le FC Valence et prend 2 points d'avance sur ses adversaires du jour et ont 2 points de retard sur la Real.

Grenade qui s'est imposé à Alaves peut aussi espérer l'Europe. Avec 46 points, 8 de retard sur la 5ème place. Tout est encore possible donc pour les hommes de Diego Martinez.

Majorque - Vigo, la lutte acharnée

Dans le bas de classement, si l'Espanyol semble presque condamné avec 10 points de retard sur le Celta Vigo, premier non relégable, Majorque peut espérer. Les coéquipiers de Kubo se sont imposés sur la pelouse du Celta en leur infligeant une manita 5-1. Ils reviennent donc à 5 points de Vigo, et ne sont qu'à 8 points du Bétis, 13ème. L'espoir est permis à Majorque.

La course au maintien risque d'être pleine de suspens puisque 3 points séparent le Bétis 13ème du premier non relégable le Celta Vigo. 5 équipes en 3 points, Majorque peut espérer en voir une des cinq dégringoler. Leganes et l'Espanyol ne sont pas très loin mais comptent déjà 4 et 5 points de retard sur les Majorquins. Tout est donc plus compliqué pour eux. 

Pour la prochaine journée, le Real se déplacera à Bilbao pour tenter de garder son avance sur les hommes de Setién. Le FC Barcelone se déplace aussi, à Villarreal. L'Espanyol reçoit Leganes et le perdant sera sûrement condamné pour la relégation. Le Celta peut espérer prendre des points à domicile face à un Bétis malade, sans Nabil Fekir, suspendu. L'Atlético recevra Majorque. Mauvais timing pour les 18ème qui ont besoin de points. 

Si le FC Barcelone s'incline ou ne prend que le match nul, les Blaugranas diront sûrement au revoir au titre. Si le Real chute, la course au titre pourrait être relancée bien que cela serait étonnant. L'Atlético a la possibilité de mettre la pression à Séville qui recevra Eibar dimanche soir. Rendez vous ce soir, 22h pour l'ouverture de cette 34ème journée.