Menu

Liga : le Real Madrid file vers le titre, le Barça renaît, Ocampos gardien de but !


La 34ème journée de LaLiga, et quelle journée ! Débutée vendredi et terminée lundi soir, elle nous aura donnée des surprises du premier au dernier match. Griezmann, Ramos, Morata ou Ocampos, plusieurs joueurs se sont illustrés lors de ce 34ème chapitre de Liga. On entre dans le sprint final, il reste 4 journées. Si Setién espère encore, le titre semble joué, mais derrière, c'est plus compliqué.

7 Juillet 2020 18:15 - écrit par


20 buts seulement en cette 34ème journée de LaLiga, un total plutôt faible, bien en dessous des 24,9 de moyenne. Pour cette journée, le Real se déplaçait à Bilbao dans un déplacement périlleux qui pouvait nourrir des espoirs à Barcelone. De leur côté, les Blaugranas se déplaçaient à Villarreal, très en forme, le sous-marin jaune pouvait espérer faire douter les barcelonais. L'Atlético recevait Majorque en ouverture ce weekend alors que Séville terminait cette journée avec la réception d'Eibar. Ce 34ème acte nous a réservé de beaux buts, des surprises, des polémiques aussi. Résumé d'un weekend en Espagne par Jeunesfooteux. 

Ramos goaleador, Griezmann fait le show, Ocampos gardien

Pour un match très périlleux, Zidane et ses hommes se déplaçaient en terre basque. Le Real Madrid avait 4 points d'avance sur le FC Barcelone et devait affronter l'Athletic Club Bilbao. Dans un match fermé, le Real s'impose 1-0 grâce à Ramos à nouveau sur penalty. Décision qui a encore provoqué une polémique car la VAR n'en a pas attribué à Bilbao alors que Ramos avait fait faute sur Raul Garcia. Le Real garde donc 4 points d'avance sur le Barça et file tout droit vers un titre en Liga

Le FC Barcelone, après 2 nuls consécutifs se déplaçait à Villarreal pour là aussi un match à l'extérieur périlleux. Pour la première fois depuis 4 matchs Antoine Griezmann était titulaire aux côtés de Luis Suarez et Leo Messi. 5 minutes de jeu et Griezmann provoque un CSC, le français va ensuite s'illustrer avec un golazo venu d'ailleurs. Sur une talonnade de Messi, le français pique son ballon à l'entrée de la surface et lob Asenjo. Lucarne opposée c'est imparable. La presse espagnole ne manquera pas de souligner la performance du français et du FC Barcelone. 

Vendredi soir, l'Altético Madrid de Diego Simeone recevait Majorque. D'abord en difficulté, les Colchoneros s'imposent 3-0 grâce à un doublé de Morata et un but de Koke. L'attaque de l'Atléti retrouve des couleurs depuis plusieurs matchs grâce à Morata, Felix ou Costa. Toujours solide, Jan Oblak obtient un nouveau clean sheet et l'Atléti n'encaisse pas. La défense, marque de fabrique de Simeone est en forme. 

Enfin pour clôturer cette journée, le FC Séville, 4ème, recevait Eibar. Dans un match qui devait être une formalité contre le 17ème, Séville piétine et ne trouve pas la faille avec un grand Dmitrovic dans les buts d'Eibar. Mais en seconde mi-temps, Ocampos, encore lui trouve la faille et inscrit son 13ème but de la saison en Liga. L'argentin va se transformer en gardien de but dans le temps additionnel. Ocampos remplace Vaclik blessé dans les buts et effectue une parade décisive sur sa ligne sur une frappe de Dmitrovic. Séville valide un peu plus sa 4ème place pour la LDC

Les poursuivants inexistants

C'est triste à dire mais aucun poursuivant du quatuor de tête n'a été capable de s'imposer ce weekend. Villarreal on l'a dit a été défait par le FC Barcelone, mais Getafe, 6ème, n'a fait lieux qu'un nul 0-0 à Osasuna. On utilisait déjà cette expression lors du dernier récap mais ils donnent l'impression d'être toujours confinés.

Et cela vaut pour toutes les autres équipes du top 10. La Real Sociedad a été accroché 1-1 sur la pelouse de Levante malgré l'ouverture du score rapide d'Alexander Isak. Ce but du norvégien montre seulement que les basques peuvent compter sur Willian José mais aussi sur Isak en pointe. Une diversité offensive utile au coach. 

À la 8ème place on l'a aussi déjà dit Bilbao a été défait par le Real Madrid et derrière, le FC Valence n'y arrive toujours pas puisqu'ils n'ont fait que match nul contre Grenade 10ème. Une Liga qui est finalement assez terne puisque les équipes ne se battent finalement pas vraiment. En Allemagne c'était une course à celui qui gagnerait le plus de points, en Espagne c'est plutôt qui en perdra le moins. Seul Villarreal est en forme entre les 5 et 10èmes places, mais stoppé par les Blaugranas
 

L'Espanyol bientôt relégué, Leganes et Majorque en difficultés

Défaits, Majorque n'a pas pu ramener de points du Wanda Metropolitano ce vendredi. Avec 29 points, donc 6 de retard sur Eibar, les espoirs de maintien sont faibles pour les majorquins. Leganes avec 28 points voit aussi ses espoirs se réduire malgré la victoire 1-0 face à l'Espanyol. L'Espanyol bientôt relégué, le club compte déjà 11 points de retard et ne pourra le combler s’il ne s’impose pas contre le Barça demain.

En bref la 35ème journée de Liga donnera sûrement le nom d'un des relégués, ou plutôt le confirmera. Getafe et Villarreal se livreront un duel pour l'Europe. Enfin l'occasion de voir un bon match des poursuivants ? Valence reçoit Valladolid en ouverture, parviendront-ils à prendre plus qu'un point ? Le FC Barcelone reçoit l'Espanyol pour sûrement infliger le coup de poignard définitif au rival. Enfin Bilbao recevra le FC Séville pour peut-être accrocher des points pour l'Europe. Rendez-vous ce soir 19h30 pour l'ouverture de ce 35ème chapitre.