Menu

Linarès nommé entraîneur principal du DFCO


18 Novembre 2020 07:48 - écrit par Rédaction JF


Appelé à assurer l’intérim sur le banc du DFCO après l’éviction de Stéphane Jobard, l’ancien adjoint David Linarès vient de se voir confier les rênes de la lanterne rouge de Ligue 1.
 
Olivier Delcourt a fini par trancher : c’est David Linarès qui aura la lourde tâche de mener à bien la mission du maintien du club de la Côte d’Or.
 
Assis sur le banc icaunais depuis le double licenciement de Stéphane Jobard et de Peguy Luyindula, l’ex-milieu de terrain a décroché un point précieux à Metz lors de la 10ème journée de L1.
 
Olivier Delcourt a d’abord essuyé les refus de Jocelyn Gourvennec et de Rémi Garde, peu enclins à se lancer dans une aventure compliquée. On vous parlait aussi récemment des rumeurs concernant Habib Beye ou encore Bernard Blaquart pour succéder à Stéphane Jobard. Si mercredi dernier Frank Passi et Erick Mombaerts ont été sondés, l’envie de continuer avec l’ancien adjoint avait déjà pris une ampleur décisive. La direction dijonnaise, en annonçant vouloir renouer avec des “valeurs familiales”, avait en effet entrouvert la porte à une solution interne.
 
Il faut dire que tout le monde au club a rapidement été séduit par les qualités de l’ancien joueur pro, champion de France en 2002 sous les couleurs de l’Olympique Lyonnais.
 
Des joueurs d’abord, qui, en accourant vers lui après le but dijonnais à Metz, n’ont pas hésité à manifester publiquement leur soutien à celui qui devient leur nouveau coach.
 
Les salariés ensuite, fatigués du lourd climat de ces dernières semaines et du manque de linéarité de ces dernières saisons. Et du staff enfin, convaincu des capacités de Linarès dans une mission qui s’annonce tout sauf facile.
 
Un staff au sein duquel se trouve un élément qui prend de plus en plus d’importance et que le nouvel entraîneur connaît parfaitement : Grégory Coupet. L’ancien gardien international, arrivé durant l’intersaison pour apporter son expertise, mais également son expérience du haut-niveau sera un soutien de poids pour David Linarès. Les deux hommes, qui se sont connus à Lyon, ont la lourde tâche de sauver un club qui pointe à quatre longueurs du premier non-relégable.
 
La présence permanente de David Linarès, non-titulaire du BEPF, sur le banc ne sera pas un handicap financier pour le DFCO. L’UNECATEF, le syndicat des entraîneurs, a confirmé que le club n’aurait pas à payer d’amende puisque le nouveau venu sur le banc est en train de passer le diplôme.
 
Le président dijonnais, qui souhaitait un technicien ambitieux et disponible sur le long terme afin de sortir le club de la zone rouge et de l’installer durablement et à moyen terme loin des bas-fonds du classement, a placé ses espoirs sur un coach novice à ce niveau.
 
Probablement échaudé par l’échec Kombouaré, Delcourt a donc misé sur un homme de l’ombre pour tenter de mettre le club dans la lumière.
 
Les supporters du DFCO doivent donc être impatients de la levée du huis clos pour se rendre au stade Gaston-Gérard et apporter leur soutien à leur nouvel entraîneur. En attendant le retour dans les tribunes, il est toujours possible de parier sur le club de la Côte d’Or pour son prochain match contre le RC Lens dimanche prochain, avec une cote de 1,98 pour ces derniers, contre 3,50 pour Dijon sur le site de paris sportif Zebet. Pour plus d’informations lisez cet avis de Zebet qui vous offre jusqu’à 100€ pour votre premier pari.







Les News

Mercato Foot sur livefoot.fr foot live