Menu

Lorient - OM : Payet, Benedetto, système de jeu, Villas-Boas tape du poing sur la table


23 Octobre 2020 15:25 - écrit par Rédaction JF


Présent en conférence de presse à la veille de la rencontre Lorient - OM, l'entraîneur de l'Olympique de Marseille, André Villas-Boas a tapé du poing sur la table au sujet de nombreuses critiques qui touchent son équipe. En effet, deux jours après la piètre prestation du club phocéen en Ligue des Champions face à l'Olympiakos, AVB a notamment tenu à prendre la défense de Dimitri Payet et de Dario Benedetto - deux joueurs particulièrement critiqués - mais également à défendre son système de jeu qu'il ne juge pas responsable de la mauvaise dynamique actuelle. Pour André Villas-Boas, la raison est donc ailleurs. 

Villas-Boas assume la mauvaise dynamique de l'OM

"C'est à moi de chercher les solutions. À Lorient, on peut avoir de la rotation, et contre Manchester City aussi et on peut essayer autre chose. Ce n'est pas le système le problème, c'est d'autres choses. Je n'en peux plus avec le système, ce n'est pas Payet en 10, le losange, le 3, le 5... On, doit arrêter avec ça.  Ce n'est pas le système, c'est la dynamique de chaque système et la dynamique fonctionne quand les performances individuelles sont là. On doit augmenter le niveau de prestation individuelle, mais ça c'est de ma responsabilité. Vous pouvez me pointer sur ça"

Villas-Boas défend Payet contre les critiques injustes

"C'est curieux. On a toujours le mieux et le pire dans ce cas là. l'année dernière, quand il était au top, Dugarry a dit sur RMC qu'il était un monstre du foot. C'est comme ça. Quand c'est bien nous sommes des beaux monstres, quand ça ne va pas nous sommes des monstres horribles. Il avait dit génie du foot.... Il travaille sa condition physique. Hier il s'est entraîné avec le groupe qui n'a pas joué. On est ici pour l'aider, contrairement à la communication sur les réseaux sociaux où on veut tuer tout le monde. Moi je suis là pour soutenir Payet, Benedetto et tous ceux qui ont une performance individuelle insuffisante".

Benedetto dans un système à deux attaquants

"Benedetto m'a dit coach je n'en peux peux je suis à sec, je dois marquer. Je suis avec lui. À Lille Jonathan David a coûté trois fois plus cher et n'a pas marqué non plus à Lille, mais là personne ne dit rien. Qui est le numéro 9 derrière Benedetto dans la hiérarchie ? C'est une bonne question, on va voir. On va peut-être jouer plus souvent avec deux attaquants désormais. Mais il y a Aké et Germain derrière lui. Sanson est un joueur décisif de l'an dernier. Je n'ai pas besoin de dire qu'il n'est pas à son meilleur niveau. Cela dépend de l'équipe aussi" a déclaré Villas-Boas dans des propos relayés par Goal.com.






Mercato Foot sur livefoot.fr foot live