Menu

Manchester United : Fernandes, Pogba, Martial, symboles du renouveau mancunien


11 victoires, 4 nuls, c'est le bilan de Manchester United. Les Red Devils sont invaincus depuis 15 matchs, depuis le 22 janvier et la défaite à Burnley. Parmi ces résultats, des victoires contre Manchester City et Chelsea. Une série qui a commencé lors de l'arrivée de Bruno Fernandes. Était-il l'homme providentiel pour Manchester United, l'homme qu'il manquait à Solskjaer ? Notre analyse.

1 Juillet 2020 18:25 - écrit par


Invaincu depuis fin janvier, Manchester United séduit de plus en plus. Un jeu rodé, offensif, alléchant, les Red Devils plaisent et jouent bien. Mais ce n'est pas par hasard que les mancuniens se sont réveillés, grâce à un homme : Bruno Fernandes. Arrivé pour 55 millions d'euros + 25 millions de bonus, certains parlaient alors d'un investissement dans le vent. Mais beaucoup insistaient sur la qualité du joueur, s'il parvenait à s'intégrer au groupe, il serait très bon. Et c'est chose faite. Bruno Fernandes s'est immédiatement acclimaté dans sa nouvelle équipe. Généreux dans l'effort, agressif, décisif offensivement, il apporte dans tous les secteurs du jeu mancunien. Avec lui, Rashford, Martial mais aussi Pogba depuis peu sont sublimés, de retour à leur meilleur niveau. Fernandes l'homme clé ? Manchester United de retour au sommet ? Avec une équipe si compétitive, Paul Pogba doit-il tout de même quitter les Red Devils ? La réponse par Jeunesfooteux. 

Un dispositif équilibré

L'arrivée de Bruno Fernandes facilite beaucoup de choses à Ole Gunnar Solskjaer. En effet, le norvégien peut jouer dans son système de prédilection, sans faire jouer quelqu'un par défaut. Explications. 

L'ancien buteur des Red Devils a toujours tenté de placer son 4-2-3-1, mais il n'a jamais eu un vrai 10, Pogba était blessé ou pas toujours à l'aise. Martial et Rashford ne peuvent pas jouer à long terme à ce poste, ils ont besoin et envie d'être devant le but, de courir de dribbler, pas distribuer les ballons. Les autres milieux, Fred, McTominay ou Matic ne sont pas des 10, mais des 6, habitués à jouer milieu défensif ou relayeur. En 4-3-3, Solskjaer voyait souvent son équipe cassée, coupée en deux, sans liant entre le milieu et l'attaque. Fernandes remplit tous les rôles et les missions dont personne ne voulaient. Il récupère son poste de prédilection : numéro 10. Son excellent pied droit lui permet de distribuer des caviars à ses attaquants, il peut frapper de loin, exercice où il est très doué. Mais aussi et surtout, il met son agressivité au service d'un pressing haut et intensif. 

Résultat: les attaquants sont aidés dans le pressing et il y a 4 joueurs (3 attaquants + Fernandes) pour presser 3 ou 4 défenseurs et un possible numéro 6 adverses. Ensuite, les milieux mancuniens (Pogba - Matic ou Fred - McTominay) effectuent le travail de sape et tentent de couper les passes vers l'avant lorsque les défenseurs et milieux adverses sont sous pression. Souvent, United récupère les ballons hauts, et entre Pogba, Fernandes et Fred, les caviars arrivent de toute part. McTominay et Matic sont souvent associés à un des deux autres pour avoir un milieu technique, et un milieu physique. Une complémentarité remarquable peu importe le duo. 

Martial, Pogba, Rashford, un retour au sommet

Ce dispositif équilibré et qui plait à chaque joueur permet aussi cela, les joueurs sont heureux et correspondent à leur poste. Rashford, capable de jouer buteur retrouve ce côté gauche qu'il côtoie en Angleterre avec sa sélection. Martial récupère ce poste axial qui lui va si bien, lui qui est le joueur qui cadre le plus en Premier League, un des plus efficaces devant le but. Enfin, Solskjaer dispose de sa jeunesse flamboyante James et Greenwood pour le côté droit. Ighalo peut remplacer Rashford en pointe. L'équipe tourne et fonctionne bien, c'est ça la recette. 

Les attaquants se plaisent, jouent ensemble et combinent bien ensemble. De leur côté, les milieux sont enfin soulagés de plusieurs taches et peuvent se consacrer au pressing pour distribuer des ballons aux attaquants. Les retours de Pogba et Matic permettent aussi à Solskjaer d'avoir plusieurs duos avec 2 milieux créateurs et 2 géants pour amener du physique et de la taille. Pogba a aussi montré qu'il savait jouer avec Fernandes, les deux se trouvent et s'apprécient déjà. Un très bon point pour les Red Devils. Mais alors, Pogba doit-il quitter Manchester United ?

Lui qui était attendu sur le départ l'été dernier et cet été, doit-il vraiment partir ? Le français semble s'entendre à merveille avec ses coéquipiers, a une bonne relation avec son coach et joue dans une équipe qui tourne de mieux en mieux. Alors ? Partir ou rester ? Il faut aussi savoir que le français coûte cher. Qui sera capable de mettre un chèque à 8 zéros sur la table ? Peu de clubs visiblement. Aussi, Manchester United est un des favoris pour l'Europa League et peut encore jouer la LDC en Premier League. Man U a-t-il intérêt à laisser Pogba partir ? A-t-il, lui, un réel intérêt à quitter Old Trafford ? Le doute est permis, à un an de l'Euro, si l'équipe reprend de sa superbe et joue le titre, il arrivera en pleine forme pour conquérir l'Euro 2020 avec l'Equipe de France.

Dire que United renaît grâce à Fernandes peut paraitre excessif, mais le constat est là. United ne perd plus avec lui, gagne beaucoup, et joue bien. Alors les Red Devils ne gagnent peut-être pas uniquement grâce à lui, mais avec lui c'est une certitude. Les joueurs reviennent tous à leur meilleur niveau, est-ce donc le moment de partir pour Pogba de quitter Old Trafford ? Est-ce une bonne idée ? Peut-être pas. Si sa soif de titres est si grande, il devrait rester au moins rester une saison de plus et aider United à titiller Manchester City et Liverpool. Après deux saisons au top, les Sky Blues ont montré un relâchement. Liverpool aura peut-être le même coup de mou après cette saison pour le moins historique mais intense où les Reds n'auront pas de temps pour souffler. Les mancuniens auront sans aucun doute un coup à jouer, même s'ils devront se méfier de Chelsea qui a aussi une équipe très compétitive pour la saison prochaine. À vos pronostics, mais 3 de ces 4 clubs devraient se retrouver dans le top 4 la saison prochaine.