Menu
Jeunesfooteux
jeunesfooteux

OGC Nice : les Aiglons en perdition, Ineos pointé du doigt



L'OGC Nice qui vit une saison très compliquée, va devoir vite se reprendre en Ligue 1 sous peine de voir le spectre d'une relégation rapidement le hanter.

19 Janvier 2021 10:40 - écrit par Rédaction JF


Racheté lors de l'été 2019 par le groupe pétrochimique britannique Ineos, l'OGC Nice avait de grandes ambitions pour cette saison. Un mercato intéressant basé sur un mix entre expérience (Morgan Schneiderlin, Rony Lopes) et jeunesse prometteuse (Gouiri, Saliba, Daniliuc, Reine-Adélaïde). Un marché des transferts plutôt réussi sur le papier, et pourtant la mayonnaise ne prend pas. 

 

14e de Ligue 1, l'OGC Nice reste sur une inquiétante série de trois défaites et deux nuls, dont une fessée prise à domicile face aux Girondins de Bordeaux (0-3), le weekend dernier. 

Mais quel est le problème chez les Aiglons ? L'entraîneur ? Peut-être ! Confier les rênes de l'équipe à l'ex adjoint de Patrick Vieira n'est visiblement pas la meilleur idée qu'ait eu le board de l'OGC Nice. Une coupure nette avec un style de management semble d'imposer, même si pour l'heure la direction niçoise ne semble pas enclin à changer d'entraîneur. Une direction qui fait justement l'objet de nombreuses critiques.

Daniel Riolo, journaliste pour RMC, a notamment pointé du doigt le manque de lisibilité quant au projet du propriétaire de l'OGC Nice.  " Nice, je ne sais plus quoi dire… Vieira n’était pas le souci, on le savait. Le problème c’est que quand Ineos est arrivé, on s’était dit que c’était une très bonne nouvelle pour Nice, qu’il allait y avoir de l’argent frais, un projet solide, les anciens à la tête du club. J’avais l’impression qu’on n’était que face à des bonnes nouvelles. Mais au final, il n’y a rien, c’est une catastrophe, on ne comprend pas comment le projet se développe, il y a trop de jeunes joueurs, on ne sait pas où va le club. L’entraineur n’était pas responsable de ce qui n’allait pas, on le comprend bien aujourd’hui. Le choix de son successeur, je ne le comprends pas non plus. Tout est flou à Nice, un club de plus en France dans lequel on ne comprend rien " a confié Riolo.