Menu

OL : mieux que Dallas, le grand déballage sur l'univers impitoyable à Lyon !


Mardi 5 Décembre 2023 13:25 - écrit par



L'Olympique Lyonnais et son actualité qui frise le ridicule. En effet, il ne se passe pas une journée sans que l'OL fasse la Une de l'actualité, et pas forcément de manière positive.

Alors que le board et les supporters des Gones retiennent leur souffle au sujet de la décision de la DNCG qui doit être rendue ce mardi en fin de journée, le journaliste pour Olympique&Lyonnais, Razik Brikh, a balancé du lourd sur les manigances en interne.

En effet, le présentateur de l'émission "Tant qu'il y aura des Gones" a indiqué dans son émission que Vincent Ponsot qui a gentiment été poussé vers la sortie en étant promu au poste de Directeur Général de l'OL Féminin (nomination effective au 3 janvier 2024), a tenté de profiter du laps de temps avant l'arrivée de David Friio au poste de directeur sportif, pour placer Bruno Genesio à la tête de l'équipe première.

Un laps de temps qui fût trop court, puisque Friio qui s'est rapidement aperçu de cela, a rapidement stoppé les discussions et annulé la visio qui devait avoir lieu entre Textor et Genesio. 

L'idée de Friio qui a rapidement été validée par Textor, était de mettre en place un entraîneur intérimaire pour ne pas se précipiter. Un choix qui s'est donc tourné vers Pierre Sage, même si Ponsot a tenté de placer Jean-François Vulliez, qui après la nomination de Sage aurait fait part de sa frustration. 

Ca sent le fin du copinage à l'Olympique Lyonnais, et surtout la fin de l'ère Jean-Michel Aulas, qui malgré son départ disposait encore d'une certaine influence via des "soldats" au sein de l'OL. 

Quid de Alexandre Lacazette et Corentin Tolisso ? 

Justin Favre
Journaliste spécialiste de la Premier League : fan de Paul Gascoigne, Vinnie Jones, Joey Barton,... En savoir plus sur cet auteur