Menu
Jeunesfooteux
Jeunesfooteux

OM : Bakamku dénonce la malhonnêteté de Longoria


16 Novembre 2022 09:25 - écrit par

Poussé vers la sortie à l'Olympique de Marseille, Cédric Bakambu qui a rejoint l'Olympiakos lors du dernier mercato, a pointé du doigt les méthodes du président de l'OM, Pablo Longoria.


On ne va pas se mentir, quand l'Olympique de Marseille a recruté Cédric Bakambu en janvier 2022, alors que ce dernier était convoité par de nombreuses formations européennes, dont le LOSC, on s'est dit "C'est un gros coup réalisé par l'OM". Une belle affaire sur le papier qui a tourné en eau de boudin. 

Après une demi-saison mitigée avec seulement 4 buts en 21 matchs toutes compétitions confondues, Cédric Bakambu a été prié de plier bagages lors du dernier mercato d'été. Poussé vers la sortie par Pablo Longoria, l'attaquant congolais de 31 ans qui était peu enclin à quitter Marseille, a finalement cédé face à la pression du board marseillais, en rejoignant l'Olympiakos. Un comportement malhonnête de Pablo Longoria, dénoncé par Bakambu. 

«Ils voulaient de l'argent. Sauf que moi, quand Pablo (Longoria) est venu me chercher, il me parle de deux ans et demi, ce n'est pas pour que je reparte au bout de six mois. Donc je dis : "Non, je n'ai pas trop envie de partir, je reste". En plus, il y a le projet Ligue des Champions. J'ai mis des buts importants la saison passée. Pour moi, c'était légitime que je sois dans le projet, dans la continuité. J'ai juste dit que je voulais être dans le projet, laisse moi faire mon trou, ça va bien se passer pour moi» , a t'il confié dans un entretien accordé au streamer Zack Nani sur YouTube, avant de poursuivre. 

Longoria a mis la pression sur Bakambu

«Sauf qu'il ne l'entendait pas de la sorte. Et comme les offres sont tombées... Ça parlait de 6-7 M€. Lui, il s'est dit : "Il ne veut pas partir, on va lui lettre la pression". Donc ils ne me faisaient plus jouer, ils me mettaient à gauche. Pour te dire la vérité, à l'entraînement, je jouais arrière gauche, arrière droit, alors que je suis attaquant !»

Frédéric Le Lay
Papa de deux mioches et de Jeunesfooteux.com. Gastronome à mes heures perdues En savoir plus sur cet auteur