Menu

OM : Larguet a fait ce que Villas-Boas aurait du faire !


Contrairement à André Villas-Boas, Nasser Larguet qui assure l'intérim depuis la mise à pied du technicien portugais, a décidé d'instaurer une concurrence saine. Luis Henrique et Saîf-Eddine Khaoui ont prouvé qu'il a raison.

18 Février 2021 08:40 - écrit par Rédaction JF


Une victoire prometteuse de l'OM face à l'OGC Nice

Hier (mercredi), l'Olympique de Marseille recevait l'OGC Nice en match en retard de Ligue 1. Un match ô combien important pour l'OM afin de ne pas être largué dans la course à l'Europe. Et les joueurs marseillais ont enfin répondu présent. En effet, l'OM s'est imposé face aux Aiglons (3-2) grâce notamment à un doublé de Saîf-Eddine Khaoui. Chose qui était loin d'être actée au regard de l'animation offensive mise en place par Nasser Larguet

Peu utilisé par Villas-Boas, Khaoui et Luis Henrique ont su saisir leur chance avec Larguet

Pour cette rencontre, le coach par intérim de l'Olympique de Marseille avait décidé de titulariser un quatuor offensif composé de Luis Henrique, Dimitri Payet, Saît-Eddine Khaoui et Bamba Dieng. Un sacré pari de Nasser Larguet, car si on enlève Payet, les trois autres joueurs n'avaient cumulé que 157 minutes de jeu en Ligue 1 depuis le début de saison. 

Un pari donc risqué, mais qui s'est avéré payant au regard notamment des prestations de Henrique et surtout de Khaoui. En effet, ce dernier qui a été titularisé à l'un de ses postes de prédictions, en l'occurrence ailier droit, a prouvé qu'il est plus qu'un simple bouche-trou.

On précise bouche-trou, car Saîf-Eddine Khaoui n'a jamais eu sa chance sous l'ère André Villas-Boas. Pas une seule fois titularisé en 18 mois par le technicien portugais, l'international tunisien était de temps en temps utilisé en fin de match au poste d'arrière latéral gauche.

Et pourtant en cette saison compliquée dans tous les secteurs de jeu, Villas-Boas aurait pu et surtout aurait dû donner sa chance à l'ex joueur de l'ESTAC. Mais trop borné, AVB a préféré s'en tenir à sa ligne de conduite qui n'avait parfois ni queue ni tête, et ce n'est pas Luis Henrique et Kostas Mitroglou qui diront le contraire.

Pour rappel, Villas-Boas avait annoncé des le début de saison qu'il ne donnerait pas sa chance à l'attaquant Grec, préférant s'obstiner avec un Dario Benedetto totalement à la ramasse, et avait également annoncé que le profil Luis Henrique n'était pas ce qu'il recherchait. 

Nasser Larguet qui est quant à lui un formateur dans l'âme, a donc vite compris que pour relancer la machine il est nécessaire d'avoir une concurrence saine. Preuve en est, les prestations très convaincantes de Khaoui et Henrique, et surtout la victoire face à l'OGC Nice. Certains diront que l'OM à gagné face à une petite équipe niçoise, mais cela reste un succès encourageant.