Menu

OM : très grosses décisions prises par Longoria et l'équipe dirigeante


Dimanche 25 Septembre 2022 13:40 - écrit par



Qualifié cette saison en Ligue des Champions grâce à sa deuxième place en Ligue 1 la saison dernière, l'Olympique de Marseille voulait mettre un terme à sa spirale très négative de mauvais résultats dans la plus prestigieuse des compétitons européennes. Hélas, l'OM n'a pas réussi à inverser la tendance. 


Déroute de l'OM en Ligue des Champions

Battus aux Vélodrome par Francfort le 13 septembre dernier, les Phocéens qui se sont inclinés lors de la première journée de C1 face à Tottenham, en sont désormais à 16 défaites lors des 17 matchs de Ligue des Champions. 

Pire, l'OM détient un bilan négatif de 41 défaites en 75 matches, l'un des pires pourcentages (55% de défaites) des équipes à plus de 50 matches dans la compétition. Mais ce que l'on retiendra de cette défaite face à Francfort, ce sont les débordements, affrontements entre supporters. 

Des supporters de l'Olympique de Marseille sanctionnés

Suite à ces incidents qui ont émaillé la rencontre de Ligue des Champions face à l'Eintracht Francfort, l'OM a été puni par l'UEFA. Le match contre le Sporting Lisbonne prévu le 4 octobre se jouera de ce fait à huis clos par révocation du sursis. Par ailleurs, le Virage Nord sera aussi fermé pour le match contre Tottenham (le 1er novembre) en raison de "l'allumage de feux d'artifice, jet d'objets, utilisation de lasers, troubles de la foule et blocage des passages publics".

Au delà des sanctions infligées par l'UEFA, les dirigeants de l'Olympique de Marseille sous la houlette de Pablo Longoria, ont également décidé d'agir en sanctionnant plusieurs "pseudos" supporters.

En effet, 17 supporters de l'OM ont vu leur abonnement suspendu pour 2 ans par le club suite à l'utilisation de fumigènes et le caillassage du bus adverse.