Menu

PSG : Gigio Donnarumma ou Keylor Navas, le choix crucial du Paris SG !



Le PSG a du faire un choix compliqué lors du dernier mercato d'été en signant Gianluigi Donnarumma gratuitement, alors qu'il compte dans ses rangs Keylor Navas, un des meilleurs gardien au monde.

13 Mai 2022 09:25 - écrit par


Navas et Donnarumma, ou je t'aime moi non plus si l'on peut dire. Si les deux coéquipiers ne se tirent pas la bourre en public - et montrent même une certaine complicité parfois - il est sûr que la concurrence fait rage entre les deux. D'un côté l'ancien milanais, de l'autre l'ancien madrilène. Tous deux ont rejoint le PSG pour une quête, la Ligue des Champions. Mais à la fin, il n'en restera sûrement qu'un. 

En effet à l'AFP, Gigio Donnarumma a déclaré ceci :
"Oui je veux rester au PSG. La concurrence avec Keylor Navas la saison prochaine ? Je pense que ce ne sera pas comme ça. Le club va faire des choix."
Une sortie forte qui sous-entend bien que Paris devra, probablement, se séparer de l'un des deux. 

Gianluigi Donnarumma, un choix obligé ?

L'été dernier, Gianluigi Donnarumma arrive en fin de contrat avec le Milan AC. Le portier italien, qui devient par la suite champion d'Europe avec l'Italie décide de ne pas prolonger avec les Rossoneri, un choix qui lui inflige de vivre l'enfer lors de ses derniers matchs à San Siro où il est souvent sifflé par les tifosi. 

Le gardien de la Squadra Azzurra a plusieurs option devant lui, notamment le PSG et la Juventus. Mais le transalpin choisit le club de la capitale. Alors Paris a-t-il eu raison ? 

Battu par le LOSC en Ligue 1, les Parisiens font une belle campagne de Ligue des Champions qui s'arrêtent en demi-finale face à Manchester City, trop fort. Si Navas n'est pas à blâmer, et même irréprochable sur sa saison avec 20 clean sheets en 45 matchs, l'occasion est trop belle. Signer, libre, un des futurs tout meilleur au monde, Paris et Leonardo ne peuvent manquer une si belle opportunité. Le natif de Castellammare di Stabia signe au PSG, et ce pour 5 ans.  

Pied de nez du Milan qui signe Mike Maignan, meilleur gardien de la Ligue 1 incontestablement la saison là (n'en déplaise à l'UNFP). Maignan qui n'est autre qu'un titi parisien

Keylor Navas sacrifié, injustement ?

La nouvelle est, on peut s'en douter, dure à encaisser pour Keylor Navas. Le portier costaricien a quitté le Real Madrid pour sortir de l'ombre de Thibault Courtois, et après avoir mené Paris successivement en finale puis en demi-finale de LDC, il se retrouve face à un géant italien, arrivé sans prévenir, comme un cheveu sur la soupe. 

Et avec deux gardiens de ce calibre, on ne peut - malheureusement - pas désigner un numéro 2. Mauricio Pochettino choisit donc la rotation. Si les choix sont relativement cohérents, certaines décisions surprennent tout de même parfois. Et dans les moments clés, l'heureux élu a malheureusement échoué. 

Sur la saison finalement, les deux gardiens se valent. 25 matchs, 24 buts encaissés et 9 clean sheets pour Keylor Navas, alors que Donnarumma encaisse lui 23 buts en 23 matchs, avec un total de 8 clean sheets. Des statistiques quasiment identiques pour les deux portiers. Mais dans les faits, l'un coûte plus cher que l'autre. 

Car si le Costaricien ne boucle aucun match de Ligue des Champions sans encaisser de buts, l'Italien coûte, presque seul, l'élimination au PSG. C'est lui qui fait douter Paris face au Real, et commet l'irréparable face au Real Madrid. Et s'il n'est pas le seul responsable du naufrage du navire, il est celui qui a permis au Roi de l'Europe d'espérer. Il est l'homme qui a laissé entrevoir l'espoir par une fenêtre si petite qu'elle en était presque invisible. 

Navas ou Donnarumma, un choix dicté par le temps ?

Alors cet été, Paris ne semble pas en mesure de garder ses 2 gardiens. Tout d'abord parce que sportivement, cela n'est pas viable. La défense, friable cette saison, n'a pas de repère avec un dernier homme qui change tous les 4 matins. Et puis pour les deux concernés, cela n'est pas productif tant ils méritent des tops clubs européens tous les deux. Et paradoxalement, le favori serait peut-être le plus simple à refourguer. 

Car oui, le mieux parti, il semble que ce soit Donnarumma. 23 ans, lié au club jusqu'en 2026, le portier italien est l'avenir et pourrait rester encore de très longues années. Alors que du haut de 35 ans, Navas n'a peut-être plus que quelques saisons devant lui. 

Pourtant, le transalpin pourrait, facilement, être vendu contre 50, 60, si ce n'est pas 80 millions d'euros à un club en quête d'un gardien performant. On peut notamment penser à la Juventus de Turin. Mais malheureusement, les Bianconeri ne semblent pas en mesure de dépenser trop pour un seul joueur. Pourtant, cela résoudrait bien des soucis financiers pour Paris. 

Alors que Keylor Navas sous contrat jusqu'en 2024, vaut bien moins du fait de son âge, mais un gardien d'un tel niveau, on en trouve pas tous les jours, surtout un gardien qui vous amène si haut en Champions League. Car paradoxalement, c'est celui qu'on a un peu mis dans l'ombre, qui est responsable des plus beaux éclats de Paris. 

Ronan Baroni
Supporter du FC Metz. La taille de Pirlo, la passion de Guardiola et l'Italie dans le coeur. Passé... En savoir plus sur cet auteur