Menu
Jeunesfooteux
jeunesfooteux

PSG : Maignan, Nkunku, Ikoné, Dembélé, le onze des titis parisiens partis trop tôt


19 Décembre 2020 23:40 - écrit par


Le Paris-Saint-Germain attire de nombreux jeunes talents. Le club de la capitale est aussi un excellent club formateur, mais le collectif parisien, rempli de stars, empêche le développement des jeunes formés au club. Aujourd'hui dans le onze des titulaires du PSG, seul Presnel Kimpembe est un joueur formé au club. Symbole d'un club qui ne sait pas garder ses jeunes joueurs. Voici le onze des titis parisiens partis trop tôt de la capitale. 

Maignan, le rempart du LOSC

Mike Maignan entre chez les U17 du PSG depuis l'académie du club en 2010, il a alors 15 ans. Aussitôt, il est devient gardien des espoirs de l'Equipe de France. U16, U17, jusqu'aux Bleus et une mi-temps disputée le 7 octobre 2020 contre l'Ukraine. 

S'il gravit les échelons en EDF, ce n'est pas pareil au PSG. Alors qu'il entre dans le groupe pro du club en 2013, il ne jouera aucun match pour le club et le quitte en 2015 contre 1 million d'euros pour le LOSC. Aujourd'hui, il est un des meilleurs portiers de Ligue 1. 49 clean sheets en 152 apparitions avec Lille. 1 clean sheet tous les 3 matchs. Valeur du beau bébé d'un mètre 91 : 20 millions d'euros. Quand on sait que le PSG a eu de gros problèmes au niveau des gardiens, la solution était peut-être sous leurs yeux. 

Zagadou, Kouassi, Nsoki, Sabaly : 29 matchs pour le PSG

29 apparitions cumulées pour 4 défenseurs. Stanley Nsoki, défenseur gauche, en compte 16 à lui seul. Arrivé dans la formation parisienne en 2014, il intègre les U19 en 2017, à 18 ans. Il joue un peu pour le PSG mais ne convainc pas. Vendu à l'OGC Nice pour 12,5 millions d'euros, il vaut aujourd'hui 8 millions (12 avant la crise). 

Dan-Axel Zagadou, formé au PSG, il ne jouera jamais pour les pros. En 2017, à 18 ans, il quitte le PSG B pour le Borussia Dortmund librement. Le colosse d'un mètre 96 vaut aujourd'hui 32 millions d'euros, ça fait quelques millions perdus pour Paris. 

Tanguy Kouassi, le rebelle. Titularisé à plusieurs reprises la saison dernière au côté de Thiago Silva, Thomas Tuchel veut l'inscrire dans le groupe parisien et le faire progresser. Que nenni, le natif de la capitale quitte librement le club, il refuse de prolonger, direction le Bayern Münich. Valeur du minot de 18 ans : 12 millions d'euros. 

Youssouf Sabaly, l'habitué des prêts. Formé au PSG il intègre le groupe pro en 2013 à l'âge de 20 ans. Il enchaine alors les prêts : Évian, le FC Nantes, les Girondins de Bordeaux. Vendu 4 millions au club du scapulaire, il en vaut le double aujourd'hui. Sans être le meilleur latéral droit de l'histoire, il est au niveau pour la Ligue 1

Bénéfice total des ventes de cette défense : 16,5 millions d'euros. Valeur actuelle : 60 millions d'euros. 

Nkunku, Ikoné, Aouchiche, un milieu très offensif

Pour le coup, ce sera un milieu très offensif formé au PSG. Le premier et pas des moindres : Christopher Nkunku. Milieu relayeur ou milieu offensif, il a explosé à Leipzig sous les ordres de Julian Nagelsmann. Véritable maître à jouer des taureaux, il ravit les supporters du RBL. Montant de la vente : 13 millions d'euros. Valeur actuelle : 33 millions d'euros. 

Deuxième milieu de terrain : Adil Aouchiche. Parti libre cet été à l'instar de Tanguy Kouassi, le jeune français a choisi Saint-Étienne pour évoluer. Le natif de Blanc-Mesnil semble avoir fait un très bon choix. 12 apparitions, 2 buts, 1 passe décisive. Une valeur marchande doublée, de 5 à 10 millions d'euros. 

Numéro 10 : Jonathan Ikoné. Le maitre à jouer du LOSC, avec ses compères Bamba et Nicolas Pépé, ils baffent le PSG, son club formateur 5-1 lors de la saison 2018/2019. Parti pour à peine 5 millions d'euros après deux prêts à Montpellier, l'international français vaut aujourd'hui 36 millions d'euros. 

Bénéfice des ventes : 18 millions d'euros, valeur actuelle cumulée : 79 millions d'euros. Et ce n'est pas là que le PSG a perdu le plus d'argent. 

Attaque : Coman, Dembélé, Diaby, 100 millions d'euros perdus

Quel gâchis, des liasses de billets perdus, des millions par dizaines, l'attaque des titis parisiens. Aller gauche : Kingsley Coman. Parti gratuitement pour la Juventus de Turin, elle le revendra 2 ans plus tard 21 millions d'euros au Bayern. Champion d'Europe cet été et buteur face au PSG en finale, il valait 60 millions l'hiver dernier. 40 aujourd'hui après la crise sanitaire et sa blessure. 

Ailier droit : Moussa Diaby. La pépite du Bayer Leverkusen dont on vous parlait ce matin pour une prolongation de contrat, parti lui aussi pour peu : 15 millions d'euros. Après 2 saison, il en vaut déjà 36, et continue de prendre en valeur. Son nouveau contrat de 5 ans provoquera probablement une nouvelle flambée de son prix. 

Le buteur de cette équipe c'est Moussa Dembélé. Parti pour Fulham contre 350 mille euros. Il va libre au Celtic et revendu 22 millions à l'OL. Valeur maximale du lyonnais : 50 millions d'euros, "plus que" 40 millions aujourd'hui après la Covid. 

On peut aussi ajouter Odsonne Edouard à ce onze parti pour 10 millions, il en vaut déjà 15. Bientôt, Timothy Weah pourrait compléter la liste puisqu'il commence à faire son trou au LOSC. Bénéfice total du trio d'attaquant : 15,350M d'euros, valeur actuelle : 116 millions d'euros. Valeur maximale du trio : 146 millions. Il vaut 10 fois plus cher que lorsque le PSG les a vendu... 


Un gouffre financier... de ce onze, le PSG n'a gagné que 50,950 millions d'euros. Montant total du onze à l'heure actuelle, après la crise de la Covid : 275 millions d'euros. Valeur maximale cumulée des onze joueurs : 316 millions d'euros. On peut donc dire que le PSG aurait perdu, à l'heure d'aujourd'hui plus de 200 millions d'euros en laissant partir (libre pour la plupart) ses joueurs, sans leur avoir donné leur chance. 

Ronan Baroni
Étudiant en journalisme fan de football. La taille de Pirlo, la passion de Guardiola et l'Italie... En savoir plus sur cet auteur