Menu
Jeunesfooteux
jeunesfooteux

PSG : Pochettino fait du Emery et du Tuchel au sujet de Neymar


Agacé par la sortie sur blessure de Neymar lors de SM Caen - PSG, l'entraîneur du Paris SG, Mauricio Pochettino, a poussé un coup de gueule contre l'arbitrage.

11 Février 2021 11:10 - écrit par Rédaction JF


Neymar incertain face au FC Barcelone

Hier (mercredi), le PSG s'est imposé sur le plus petit des scores face au SM Caen (0-1), pour son entrée en lice en coupe de France. Une prestation loin d'être rassurante à quelques jours d'affronter le FC Barcelone en huitième de finale aller de la Ligue des Champions, d'autant plus que Neymar est sorti sur blessure. 

Suite à un choc avec le défenseur de Caen, Steeve Yago, l'attaquant brésilien du Paris SG s'est plaint des adducteurs (pas trop en rapport avec le choc, mais bon ... ). Si pour Moise Kean il s'agit d'un petit bobo sans gravité, l'entraîneur du PSG, Mauricio Pochettino, s'est quant à lui montré plus inquiet : "Vous l'avez vu, il est sorti blessé. Il était touché à l'adducteur. Demain, le staff médical va l'examiner. On verra comment est sa blessure." a t'il déclaré.

Passablement agacé en conférence de presse d'après match, Pochettino a tenu à pousser un coup de gueule au sujet de l'arbitrage. En effet, le technicien argentin estime que ses joueurs, et notamment Neymar, ne sont pas assez protégés.

"C'est juste une sensation que j'ai eue pendant le match (les coups reçus par ses joueurs et notamment Neymar), je ne veux pas dire que c'est tout le temps comme ça. Mais bon, je ne l'ai pas eu uniquement durant ce match, c'est le cas depuis un mois, depuis que je suis en France et que j'entraîne le Paris Saint-Germain. (...) Je ne peux pas me plaindre de l'équipe, au contraire. La seule chose que je peux dire, c'est que parfois, pendant le match, il y a un peu de frustration d'avoir le sentiment d'un manque de protection de la part de l'arbitre"

Si Mauricio Pochettino est globalement bien moins loquace que Unai Emery et Thomas Tuchel, force est de constater que les discours se suivent et de ressemblent ...