Menu

PSG : la Super League, un refus à 400M pour Nasser Al-Khelaïfi



Le président du PSG, Nasser Al-Khalaïfi a un avis bien tranché sur ce projet de Super League, quitte à passer à côté de 400 millions d'euros.

31 Mars 2022 16:45 - écrit par


Le PSG fait partie des ces clubs qui ont toujours été diamétralement opposés au projet de la Super League, cette compétition élitiste fermée à 20 clubs visant à concurrencer la Ligue des champions et enrichir ces équipes. Le président du Paris Saint-Germain, Nasser Al-Khelaïfi a toujours refusé cette idée malgré le potentiel économique qui peut y découler de ce projet.

Un chèque de 400 millions d'euros

Interrogé à la BBC, le dirigeant parisien a révélé le montant que pourrait récupérer le PSG s'il acceptait de s'associer à ce projet de Super League. Un chiffre hallucinant qui aurait fait du bien aux caisses du club de la capitale. Mais le sportif prime avant l'argent.

"Je veux jouer ces matchs (en parlant des grandes rencontres européennes) bien sûr que je le veux. Je sais aussi ce que veut le public. Mais nous ne pouvons pas dire 'vous être un petit club, vous êtes exclu'. Il faut que ce soit un système ouvert sous l'autorité d'un organe directeur où il y a du respect pour tout le monde. J'aurai pu accepter le chèque de 400 millions d'euros de l'ESL (European Super League). Ils m'ont invité et quand j'ai dis non, ils ont dit qu'ils ne m'avaient pas invité. Ça résume bien qui ils sont. Si je n'avais pensé qu'à moi, j'aurais pu le faire surtout pendant la période liée au Covid-19. Mais qu'en est-il de l'écosystème, des fans et des valeurs que vous représentez ?", s'est indigné le président Nasser AL-Khelaïfi au journaliste de la BBC.

Valentin Ramos
Grand passionné de sport en général, le football accompagne mon quotidien depuis tout petit.... En savoir plus sur cet auteur