jeunesfooteux
Facebook
Twitter
Google+
YouTube Channel
Rss
Newsletter
   

Prise d'otages dans le Rhône


Rédigé par le Mercredi 24 Octobre 2018 à 07:41

Le titre est peut-être fort mais il aura le mérite de capturer l'attention.



"Ceci est une opinion personnelle"

Afin de planter le décor, j'aimerai dire que je ne reproche pas tout à Génésio et Cie. Ce serait limite malhonnête.

Il est clair que si Traoré ne fait pas d'effort défensif, si Dembélé n'arrive pas à contrôler convenablement un ballon de football, si Marcelo se permet des absences (oublis) défensifs et si Tousart fait plus un travail de charcutier qu'un travail de MDF (à se demander si les matchs du Barça ne sont accessibles qu'hors agglomération lyonnaise).

Il est clair que ce n'est pas avec un mental aussi friable que Lyon réussira à briguer les premiers rôles de cette Ligue 1. Il est évident qu'il faudrait plus de consistance, d'assise, de confiance et de TACTIQUE pour que la mayonnaise prenne enfin.

Parce que nous voulons bien reconnaître les failles individuelles de chacun et les ressortir au grand jour mais l'équipe qui arrive à poser de vrais problèmes à Man City ne peut pas le match d'après montrer autant de failles. Il y a quelque chose qui manque: De la consistance, de l'assise dans le jeu, de l'assurance dans le jeu.

C'est ici qu'intervient le coach/manager/entraineur.

Pourquoi Génésio montre ses limites?

Parce que Génésio souffre d'un syndrôme "Mourinho"!

Nul à Caen : "C'est la jeunesse! On n'a pas pu gérer le match de la 1re à la dernière minute"
Victoire à City : "Les consignes ont été respectées rigoureusement et les joueurs ont fourni tous le efforts nécessaires"
On se rend donc compte que si la jeunesse s'y met, elle peut déplacer les montagnes. Mais pourquoi tirer sur elle quand tout va mal et récolter les lauriers de toutes les victoires?

Ensuite, l'OL vit depuis 3 ans la même saison ou presque où le club se fait éliminer sèchement des compétitions (internationales et françaises) et par la suite doit carburer afin d'accrocher une qualification en C1, au prix de derniers matchs de championnat à très haute tension (2017/2018 - Lyon-Nice)

Egalement, le club se retrouve dans une sorte de situation où les espoirs des supporters sont anéantis à néant avec le manque d'ambition qui commence à gangréner le club ("Paris va gagner le championnat, on se contente des places pour la C1 … Et même!). On se complait dans des résultats nuls contre Hoffenheim qu'on annonce fièrement vouloir arracher. Dans quel club vraiment ambitieux une mentalité aussi défaitiste peut être affichée au vu et au su de tous avec autant de flegme si ce n'est au "EBITDA FC"?

Il est nécessaire de se poser et d'analyser point par point Bruno Genesio du point de vue tactique pour remarquer des failles récurrentes. Je vais en citer 2 :

+ Sa réaction dans un match mal embarqué : Aucune prise de risque, on fait les mêmes remplacements que lors d'un 4-0 contre Arles Avignon en coupe de France, Cornet pour Traoré (ou vice-versa), Ferri qui rentre, etc. Les changements tactiques forts et adaptatifs ne sont pas monnaie courante avec le coach Genesio.
+ Sa faculté à changer de système à peu près tout le temps : Je suis de l'avis selon lequel il faut s'adapter à l'adversaire donc en ça je donnerai raison à des changements de tactiques et de stratégies mais quand cela devient systématique, ça en devient problématique et c'est le cas de l'OL qui en arrive à perdre tous les supporters quant à une vraie équipe-type.

J'espère juste que ce coup de gueule pourra être l'écho des supporters trop souvent bafoués ou réduits à de simples "haters" de Bruno "Pep" Genesio. A ces fans, je dis : "Nous avons les capacités de faire mieux, cette équipe a du potentiel et j'espère que bientôt elle rayonnera et fera ressortir son meilleur visage"
Prise d'otages dans le Rhône










Mercato Foot sur livefoot.fr foot live