Menu
19 Octobre 2019 11:20 - écrit par Rédaction JF

Raggi allume Monaco et Jardim !

Andréa Raggi a été trahi par Monaco et Leonardo Jardim


L'ex défenseur italien de l' AS Monaco, Andréa Raggi, garde en travers de la gorge d'avoir été trahi par Leonardo Jardim et les dirigeants de Monaco.



Après sept ans à l' AS Monaco, Andréa Raggi qui était arrivé en 2012 dans le club Principauté qui évoluait à l'époque en Ligue 2, n'a pas été prolongé en fin de saison dernière. Agé de 35 ans, le défenseur italien vit très mal cette situation. En effet, Raggi estime avoir été trahi par Leonardo Jardim et les dirigeants de l' AS Monaco, qui lui avaient promis une prolongation. 

André Raggi estime avoir été jeté à la poubelle

Champion de France de Ligue 2 en 2013, puis surtout de Ligue 1 en 2017 devant le PSG, Andrea Raggi n'accepte pas d'avoir été dégagé comme un malpropre, et estime qu'il aurait mérité plus de reconnaissance. 

 "J’ai joué les six premiers mois de la saison, en championnat et en Ligue des champions. Et après, stop ! Il (Olge Petrov) a fait venir Jardim en janvier et je n’ai plus joué, pas même dix secondes. C’était mon dernier contrat, je le savais. On en a discuté tout au long de l’année. Il (Oleg Petrov) m’a promis, promis et encore promis. J’ai eu deux rendez-vous avec Petrov durant lesquels il m’a dit : 'On sait qui tu es, ce que tu as fait pour le club, tout le monde t’aime et personne ne va te jeter à la poubelle'. C’est exactement ce qu’il m’a dit. Et puis j’ai vu. Il m’a pris et m’a jeté à la poubelle, comme ça", a confié Raggi sur Canal+ avant de poursuivre. 

Raggi condamne le manque d'honnêteté de Jardim

"Je suis en colère, c’est normal. Tu me parles trois mois avant pour me dire "Andrea, on a pris la décision de ne pas te prolonger..." mais ce n’est pas ce qu’il s’est passé... (...) Moi, je dis la vérité, je regarde tout le monde dans les yeux. Oui, Jardim m’a menti. J’ai écouté aussi quand quelqu’un a dit que Raggi, ce n’était pas bien pour le vestiaire... Durant toutes les années que je suis resté aussi, je peux le dire tranquillement. Entre moi, Suba (Subasic), à l’époque Moutinho, Toulalan, Dirar, Germain, on était les cadres dans le vestiaire et il n’y avait jamais un problème, un souci. Vous pouvez demander à tout le monde. Moi, je ne suis pas bien pour le vestiaire? Je ne l’accepte pas! Tout le reste, ça peut passer mais je n’accepte pas ça, non. Ça me fait mal parce que j’ai Monaco dans mon cœur, je me le suis tatoué ici dans le bras." a t'il conclu. 







Les News




Mercato Foot sur livefoot.fr foot live