Menu
Jeunesfooteux
jeunesfooteux

Real Madrid - LDC : la presse espagnole allume Zinédine Zidane


2 Décembre 2020 10:50 - écrit par


Deux défaites contre le Chakhtar Donetsk

Hier soir le Real Madrid pouvait se qualifier pour la suite de la Ligue des Champions en battant le Shakhtar Donetsk. Une victoire qui aurait donné la première place du groupe aux hommes de Zidane si l'on tient compte de la défaite de Mönchengladbach face à l'Inter Milan. Une défaite 2-0 qui dérange en Espagne tant les madrilènes ont été inoffensifs. Aussi, c'est la 2ème fois que les hommes de Luis Castro mettent au tapis ceux de Zizou. On enjambe les Pyrénées vers les kiosque espagnols. 

Un Real sans idée, Zidane visé

De l'autre côté des Pyrénées le Mundo Deportivo écrit "De mal en peor" qui signifie "de mal en pire". Un titre fort, effectivement le Real va mal, et le Real a fait pire. Après sa défaite 2-1 face à Alaves ce weekend on attendait une réaction des merengues, réaction qui n'est jamais arrivée. Résultat un match sans idée, sans occasion franche, et une défense aux abois. Le Real reste sur 3 défaites, 1 nul et 1 victoire sur les 5 derniers matchs TCC. 

De son côté le Diario Sport allume la mèche et n'hésite pas à employer le terme de "Crisis total", une crise totale, à tous les niveaux. Et on peut comprendre, comment Florentino Perez pourrait virer Zidane, lui l'homme providentiel qui était revenu au Real dès qu'on a eu besoin de lui, le limoger par la petite porte ? Ce n'est pas ce que les supporters veulent, ni ce que les dirigeants veulent. Les esprits doivent s'agiter au sein de la Casa Blanca

À Madrid, la presse locale est un peu plus tendre que la presse catalane vu précédemment. "Situación limite" titre AS, ce qui se traduit littéralement par "situation limite". Zidane et le Real sont à la limite, à un fil, le fait que les madrilènes puissent encore se qualifier mercredi prochain atténue la piètre performance merengue et leur bilan médiocre en Ligue des Champions, pour le moment. 

Enfin du côté de Marca, on titre "Quién te ha visto y qui quién te ve..." qui traduit littéralement signifie "Qui vous a vu et qui vous voit...". Un moyen de dire que le Real n'a pas existé dans ce 5ème match de Ligue des Champions, qu'ils ont été invisibles ces merengues ? Ou alors que ces 5 défaites en 15 matchs TTC rappellent que le Real Madrid est presque invisible malgré, il faut le rappeler, une victoire lors du Clasico. Une chose est sûre, personne n'a été convaincue où n'a trouvé lueur d'espoir dans le jeu madrilènes hier soir. 

Mais si la performance madrilène a été très faible, pour ne pas dire inexistante, le Real Madrid a encore son destin entre le main. Zidane et ses hommes peuvent grandement remercier l'Inter Milan d'avoir battu Mönchengladbach au Borussia Park. Tout est encore possible dans ce groupe et la dernière journée de Ligue des Champions de ce groupe mercredi prochain promet un suspens au combien insoutenable. 

Ronan Baroni
Étudiant en journalisme fan de football. La taille de Pirlo, la passion de Guardiola et l'Italie... En savoir plus sur cet auteur