Menu
Jeunesfooteux
jeunesfooteux

Top 5 des plus grands matchs de l’histoire de l’Euro


Vendredi 11 juin débute l’Euro 2020. Cette année encore plus que les années précédentes, l’attente des supporters est à son comble après avoir été privé de compétition internationale l’été dernier. L’occasion pour nous de vous replonger dans les cinq plus belles affiches de l’histoire du championnat d'Europe.

8 Juin 2021 08:40 - écrit par


1 - France-Italie : 2-1, but en or (finale 2000)

C’est le genre de match où l’on se souvient où on était, avec qui on l’a regardé, comment on l’a célébré. Le 2 juillet 2000, la France remporte l’Euro deux ans après avoir été championne du monde. Un exploit unique à l’époque. Mais si ce match est resté dans toutes les mémoires, c’est certainement pour son scénario incroyable qui a procuré des émotions incroyables du côté français comme du côté italien. L’égalisation de Sylvain Wiltord alors que le sablier ne comptait plus que quelques grains de sable et que les bouchons de champagne s’apprêtaient à voler côté transalpin reste comme l’un des plus grands moments du football français. Enfin, dans la prolongation, David Trezeguet, entré en cours de jeu, inscrivait le but en or qui offrait à la France son deuxième titre de championne d'Europe. 

2 - RFA-Yougoslavie : 4-2 a.p. (demi-finale 1976)

Une demi-finale qui a assurément changé l’histoire du football. Alors qu'elle était menée de deux buts, la RFA est revenue au score dans les ultimes secondes la partie grâce à Hölzenbein. A égalité après la prolongation, le titre de champion d’Europe se joue au Marakana de Belgrade, lors d’une séance de tirs au but, première dans l’histoire d’une grande finale internationale. Antonin Panenka choisit ce moment pour laisser son nom gravé dans l’histoire de l’Euro par la grâce d’un geste perfectionné à l’entraînement depuis quelques années, en pariant des bières et du chocolat avec son gardien. La panenka de la victoire tchécoslovaque formait une improbable cerise sur le gâteau.

3 - Yougoslavie-France 5-4 (demi-finale 1960)

Les premiers frissons de l’Euro ont lieu dans les années 60. Et la France était déjà de la partie. Le 6 juillet 1960 au Parc des Princes, les Bleus affrontent la puissante Yougoslavie pour le premier match de l’histoire de l’épreuve. Une première spectaculaire qui allait sans doute sceller la continuité de la compétition. Après avoir mené à deux reprises dans la rencontre, la France craque sur la fin, encaisse trois buts dans le dernier quart d'heure et s'incline 5-4. Une issue cruelle, mais symbole des nombreux retournements offerts depuis.

4 - Espagne-Italie (4-0), finale 2012

Certainement la finale la plus déséquilibrée de l’histoire, tant la Roja semblait intouchable. Ce soir-là, dans la nuit de Kiev, les coéquipiers d’Andres Iniesta sont entrés dans l'histoire en devenant la première équipe a gardé leur couronne de l'Euro 2008 après avoir raflé le sacre mondial en Afrique du Sud. Avec intelligence, puissance et une technique hors pair, les hommes de Vincente Del Bosque ont écrasé la Squadra Azzura pourtant très séduisante pendant toute la compétition. Une génération ibérique qui a marqué les mémoires.

5 - Allemagne-Turquie 3-2 (demi-finale 2008)

Un match avec un enjeu au-delà du sportif. Parce que la population turque représente la première communauté étrangère d’Allemagne. Cette nuit-là, ils sont des millions d’Allemands à craindre pour leur nation, tout en ayant un regard attentif pour l’équipe de leur terre d’adoption. Et la rencontre a été plus que musclée entre les deux nations. Après avoir ouvert le score et été menée 2-1, la Turquie est revenue à 2-2, grâce à Senturk (86e), et se voyait en prolongation. Mais Philipp Lahm, après un magnifique une-deux avec Thomas Hitzlsperger, a mis fin aux espoirs des hommes de Fatih Terim dans les arrêts de jeu (3-2).

Actuellement diplômé d’un Bachelor en journalisme à l’IEJ Marseille et étudiant au Magistère DJC de... En savoir plus sur cet auteur