Menu
Jeunesfooteux
jeunesfooteux

Tout savoir sur Turquie-Pays de Galles


Déjà un tournant pour les deux nations dans cet Euro. Pas la hauteur pour leur entrée en lice dans la compétition, la Turquie et le Pays de Galles vont devoir montrer un autre visages’ils ne veulent pas rentrer à la maison dès le premier tour. Alors si vous n'avez pas tout suivi sur les enjeux de la rencontre pas de panique ! Ce guide est fait pour vous, gardez-le précieusement.

16 Juin 2021 15:40 - écrit par Rédaction JF


Turquie-Pays de Galles : De quoi ça parle alors ?

Gare au perdant ! Décevant lors de leur premier match, la Turquie et le Pays de Galles n’ont plus le droit à l’erreur. Les Turcs encore plus que les Gallois. Archi dominés par l'Italie en ouverture de l'Euro 2020 (3-0), les rouge et blanc sont quasiment dans l’obligation de prendre les trois points ce soir à Bakou. Pris par l’enjeu, les Turcs ont été méconnaissables vendredi dernier. Habituellement solide, la charnière centrale composée de Demiral, buteur contre son camp, et du joueur Leicester Söyüncü, est passée au travers de son match. Devant, Burak Yılmaz a été discret, peu aidé par ses coéquipiers qui l’ont très peu servi. 

La Turquie aura donc une occasion en or de décrocher ses premiers points dans ce tournoi face à une équipe du Pays de Galles également insatisfaisante. La sélection britannique a été plutôt heureuse lors de son match face à la Suisse. Largement inférieur à la Nati, les Gallois ont profité du manque d’efficacité des attaquants suisses et d’une offrande des Helvètes pour égaliser (1-1). Les coéquipiers de Gareth Bale devront, malgré tout, montrer un peu plus d’ambition dans le jeu ce soir face aux Turcs, au risque d’être pris à leur propre jeu. 

Espérons tout de même que cette rencontre offrira autant de spectacle que celui proposé lors de la dernière confrontation entre les deux pays. Lors d’un match de qualification pour l’Euro en août 1997, la Turquie avait battu le Pays de Galles au cours d’un match mémorable (6-4). Pas sûr que l’on assiste à la même passe d’armes ce soir. 

Le joueur à suivre : Aaron Ramsey

Comment ne pas mentionner l'importance d'Aaron Ramsey pour les Gallois ? Lui qui avait terminé co-meilleur passeur de l'Euro 2016 avec Eden Hazard. S'il est en forme, ses courses à répétition seront un atout de poids pour les siens face à la Turquie. Le milieu de terrain de la Juventus Turin était toutefois trop discret samedi face à la Suisse. Forcément attendu au tournant, le Gallois a beaucoup défendu face à la maîtrise de la Nati et n'a pas été particulièrement bon dans l'utilisation du ballon. Il devra lui aussi élever son niveau de jeu ce soir pour permettre au Pays de Galles de faire jeu égal avec les Turcs.

La décla d’avant match :

Burak Yilmaz, capitaine de la Turquie : “Pendant les deux jours qui ont suivi le match (face à l’Italie), nous étions très fragiles, nous étions abattus. Nous étions vraiment fatigués et négatifs. Nous avons eu des réunions productives avec le sélectionneur. Et puis nous avons commencé à nous sentir mieux et nous avons commencé à revenir à la normale. Je tiens à remercier les citoyens azerbaïdjanais. Ils sont nos amis, nos frères. Dès le premier jour, ils nous l’ont fait sentir. En Italie, nous étions à 100 % à l’extérieur, de l’entrée à la sortie du stade. Demain (aujourd’hui), j’espère que nous serons comme à domicile.”

Les compositions probables :

Turquie : Çakir - Çelik, Demiral, Söyüncü, Meras - Yokuslu, Tufan, Calhanoglu - Karaman, Yilmaz (cap), Under

Pays de Galles : Ward - Roberts, Rodon, Davies, Williams - Allen, Ampadu, Bale (cap), Ramsey, James - Moore

Programme TV Turquie-Pays de Galles :

Date : Mercredi 16 juin
Heure : coup d'envoi à 18 heures
Chaînes : en direct sur beIN Sports 1