Menu

UEFA : un mercato harmonisé, un fair play financier assoupli


En réponse à la crise du coronavirus, l'UEFA s'est réuni en visioconférence pour établir les règles du mercato et du fair play financier. Deux mots clés en ressortent : harmonie et flexibilité.

18 Juin 2020 17:50 - écrit par


Harmonie et flexibilité, ce sont les maîtres mots de l'UEFA pour cet été. L'instance européenne qui s'est réunie hier et aujourd'hui a rendu son verdict quant au mercato estival et au fair-play financier, compliqué à respecter cet été. Première mesure, l'enregistrement de joueurs pour les compétitions européennes pourra se faire jusqu'au 6 octobre. Alors que les phases de groupes des susdites compétitions commenceront le 20 octobre. Une mesure qui laisse un délai supplémentaire pour les clubs qui termineront leurs championnats tard. 

Aussi, les championnats européens ont quasi tous été décalé. L'Allemagne, l'Italie, l'Espagne ou encore l'Angleterre et le Portugal ont tous repris. Seuls la France et les Pays-Bas ont décidé de tout stopper. La semaine dernière, la FIFA avait autorisé le chevauchement entre la fenêtre de transfert estivale et la fin des championnats. L'UEFA recommande donc aux championnats européens de démarrer leur mercato début juillet pour le terminer début octobre, car celui-ci doit durer 12 semaines. Pour autant, les joueurs achetés avant ne pourront pas disputer les matchs de Ligue des Champions avec leurs nouvelles équipes à l'instar d'Hakim Ziyech pour Chelsea ou Tino Kadewere pour l'OL

 

Un fair play financier plus flexible

L'UEFA a aussi communiqué des mesures temporaires sur le fair play financier afin de l'assouplir. À la suite de la crise du coronavirus, l'instance a déclaré que l'objectif est de donner de la "flexibilité" aux clubs touchés. Et aussi donner plus de temps pour "quantifier et expliquer les pertes non anticipées en matière de recettes". Un gain de temps mais les clubs devront vite revenir dans les clous de l'UEFA s'ils ne veulent pas être épinglés. 

L'exercice 2020 sera donc transféré sur l'exercice de 2021 mais surtout "les exercices 2020 et 2021 sont évalués comme s'il s'agissait d'une seule période". En bref, 2021 devra compenser toutes les pertes de 2020 pour les clubs touchés par le coronavirus. Le mercato 2020 mais aussi ceux de 2021 risquent d'être impactés puisque les clubs devront se rétablir vite de la crise. 

Néanmoins, ces règles ne s'appliquent pas à l'OM car le dossier olympien avait été transmis en mars à l'instance de jugement du contrôle financier des clubs (ICFC). Le club français risque donc des sanctions après avoir conclu un accord en 2016 stipulant que les comptes seraient à l'équilibre en 2019, ce qui n'était pas le cas. 


Ronan Baroni
Étudiant en journalisme fan de football. La taille de Pirlo, la passion de Guardiola et l'Italie... En savoir plus sur cet auteur





Les News

Mercato Foot sur livefoot.fr foot live