Menu

ASSE - OL : Puel allume ses joueurs et pique Bouanga


Lors de la conférence de presse après la rencontre ASSE - Lyon, l'entraîneur de l'AS Saint-Etienne, Claude Puel, a fait part de sa colère et de sa frustration.

25 Janvier 2021 08:10 - écrit par Rédaction JF


L'AS Saint-Etienne humilié par l'Olympique Lyonnais

Hier, l'AS Saint-Etienne s'est lourdement incliné à domicile lors du derby face à l'Olympique Lyonnais (0-5). Une humiliante défaite qui plonge un peu plus l'ASSE dans la crise. 16e de Ligue 1, les Verts de St Etienne qui avaient enchaîné une triste de série de 7 défaites de rangs en première partie de saison, viennent de s'incliner à trois reprises face au Stade de Reims, le RC Strasbourg et donc l'OL

Puel est cash, Bouanga n'est pas indispensable à l'ASSE

Présent en conférence de presse après la déroute face à Lyon, l'entraîneur de l'ASSE, Claude Puel, n'a pas caché sa colère. 

"C’est difficile à accepter bien sûr. Il y a de la colère contre nous-mêmes d’avoir facilité la tâche à cette équipe en concédant autant de buts sur coups de pied arrêtés. On espérait, malgré tout ce qui nous est arrivé les quinze derniers jours, un match de meilleure tenue, avec plus de qualité, de suspense et d’agressivité collective. On est très déçu et en colère contre nous-mêmes. Un jour de derby, on n’accepte pas" a t'il déclaré.

Une lourde défaite qui est donc difficile à encaisser par Puel, qui a toutefois tenu à mettre en avant une préparation tronqué par les blessures et le Covid-19, pour expliquer une telle débâcle. 

"Ce n’est pas une préparation normale, loin de là, on a récupéré des gars juste pour le match, on a essayé de composer, de mettre une équipe compacte, agressive en première période puis de faire entrer des éléments qui n’avaient pas 90 minutes dans les jambes. Beaucoup de joueurs revenaient de blessure ou de Covid, on a vécu une semaine très particulière. "

Egalement interrogé sur la présence sur le banc de Denis Bouanga, qui vit pour l'heure une saison très compliquée, Claude Puel a été cash en déclarant que l'ailier / attaquant gabonais n'était pas indispensable.

"Si on avait des joueurs indispensables, ils seraient systématiquement sur le terrain. Tout le monde a eu l'occasion de montrer les choses depuis le début de saison".