Menu

Bordeaux : Ligue 2, mercato, Gérard Lopez laisse planer une grosse pointe d'incertitude



28 Juillet 2022 09:00 - écrit par Rédaction JF

Soulagement du côté de Bordeaux, la FFF a suivi les recommandations du CNOSF concernant la réintégration en Ligue 2 des Girondins. Une décision qui permet donc au club au Scapulaire d'éviter une liquidation judiciaire qui aurait été probablement inéluctable en cas de relégation administrative en National 1. Mais à un mois de la fin du mercato, et surtout à 2 jours de la première journée de Ligue 2, le board bordelais va devoir s'activer pour construire un groupe capable de jouer l'accession en Ligue 1. 

Gérard Lopez espère que son équipe sera un minimum compétitif pour Bordeaux - Valenciennes

Invité de l'After Foot sur RMC Sport, le propriétaire des Girondins de Bordeaux, Gérard Lopez, a justement fait un point sur le timing très serré pour modeler un groupe taillé pour le Ligue 2. 

" Dans l’esprit, j’espère qu’on sera compétitif. Samedi, on n’aura pas l’équipe qui aurait dû être alignée pour beaucoup de raisons et l’une des premières est qu’on n’a pas les recrues. On aura des jeunes qui viendront briller dans l’équipe mais qui n’étaient pas censé commencer le championnat. Le onze titulaire ne ressemblera pas à ce qu’on voulait avoir. "

La DNCG devrait prendre des mesures restrictives à l'encontre du FCGB

Un groupe qui devrait donc être profondément modifié dans les prochaines semaines, même si pour l'heure une grosse incertitude plane toujours au dessus du FCGB. En effet, Gérard Lopez a à demi-mot laissé entendre que la DNCG pourrait (probablement devrait) prendre des mesures restrictives (encadrement de la masse salariale, interdiction de recruter à titre onéreux, voire même interdiction de recruter sauf joueurs libres ou en prêt) à l'encontre des Girondins de Bordeaux. 

"Nous laisser travailler librement, c’est également ne pas laisser l’impression aux clubs acheteurs qu’on doit absolument vendre, car c’est ce qu’il y a de pire pour effectuer les ventes. Sur les arrivées, on a un projet qui plaît beaucoup, on a des joueurs qui ont su être patients et qui attendent qu’on puisse les faire venir. Si on peut travailler normalement, on aura des départs et des arrivées. On aura entre sept et huit joueurs qui viendront et avec ça, on aura une équipe très compétitive.", a déclaré Lopez.