Menu

FC Nantes : Kita livre un discours inquiétant !


15 Octobre 2020 19:45 - écrit par Rédaction JF


Bien que pas encore placé en « zone d’alerte renforcée » comme peuvent l'être les métropoles de Lille, Marseille, Paris ou encore Lyon, suite à la résurgence de l'épidémie de la Covid-19, le préfet de Loire Atlantique a décidé de prendre les devants en mettant en place de nouvelles restrictions. En effet, les grands rassemblements autorisés ne pourront plus excéder 1.000 personnes. Une restriction qui concerne donc le FC Nantes. Un nouveau tour de vis qui ne va pas arranger les affaires des Canaris. 

Waldemar Kita annonces des portes de 15 millions d'euros pour le FC Nantes

Waldemar Kita, président du FC Nantes
Waldemar Kita, président du FC Nantes
Déjà en difficulté financière suite à l'arrêt prématurée de la saison dernière, le FC Nantes devrait encore enregistrer de grosses pertes lors de l'exercice 2020-21, si la jauge reste bloquée à 1000 spectateurs jusqu'à l'été prochain. 

Dans un entretien accordé à Presse Océan, le président des Canaris, Waldemar Kita, n'a pas caché son inquiétude, chiffrant les pertes à 12/15 millions d'euros. Un montant conséquent pour un club dont le chiffre d'affaire peine à dépasser les 50M€ hors mutation.

"On ne comprend pas mais, en même temps, on est obligé de les appliquer. Ce manque de spectateurs, au bout du compte, c’est un énorme manque à gagner. Mais pour tous les clubs. Ça varie entre 10 et 40 M€ par an. Pour nous, si ça reste en l’état, on va perdre facilement entre 12 et 15 M€" a déclaré Waldemar Kita

Une situation financière qui pourrait se dégrader un peu plus si Mediapro venait à ne pas honorer son contrat avec la LFP pour la diffusion de la Ligue 1 et de la Ligue 2. Les prochains mois s'annoncent très compliqués pour le FC Nantes et le foot français. 






Mercato Foot sur livefoot.fr foot live