Menu

Mercato OM : Longoria prêt à prendre un risque à plus de 18M€


Nasser Larguet qui sera encore sur le banc pour la rencontre Girondins de Bordeaux - OM, ne sera probablement plus l'entraîneur de l'OM d'ici fin février début mars.

14 Février 2021 10:20 - écrit par Rédaction JF


Bordeaux - Marseille, Nasser Larguet veut mettre un terme à 44 ans de disette

Ce dimanche soir, l'Olympique de Marseille affrontera les Girondins de Bordeaux sur la pelouse du Matmut Atlantique. Un match ô combien important pour l'OM, et cela pour deux raisons. La première est que le club phocéen qui pointe actuellement à la 10e place, se doit de gagner pour ne pas être totalement distancé dans la course à l'Europe (c'est foutu pour la Ligue des Champions). La seconde est que l'OM n'a plus gagné en terre girondine depuis 44 ans.

Deux motifs de motivation pour l'entraîneur par intérim de l'Olympique de Marseille, Nasser Larguet, dont la mission devrait prendre fin dans les prochaines semaines. En effet, le directeur sportif du club phocéen, Pablo Longoria, cherche activement un entraîneur pour prendre la succession d'André Villas-Boas, et semble faire le forcing pour obtenir l'arrivée de Jorge Sampaoli.

Jorge Sampaoli à l'OM avec des nombreux adjoints ?

Le forcing pour un entraîneur qui est loin de faire l'unanimité auprès des journalistes et consultants foot. En effet, le technicien argentin qui est un disciple de Marcelo Bielsa, est qualifié d'instable, notamment émotionnellement. Or, l'OM a besoin d'un entraîneur costaud mentalement. 

Au delà du caractère de Jorge Sampaoli, c'est surtout le cout d'une telle opération qui représente un véritable risque pour un club comme l'Olympique de Marseille qui n'est pas au mieux financièrement. D'après des informations en provenance du brésil, le coach de l'Atlético Mineiro qui a laissé entendre qu'un départ dans les prochains jours n'était pas à exclure, aurait exigé de venir avec de nombreux adjoints, en l'occurrence son bras droit, un entraîneur adjoint, un préparateur physique, un entraîneur des gardiens et un analyste vidéo. Rien que ça !

Entre le salaire de Sampaoli et ceux de se ses adjoints, un tel deal pourrait couter au moins 18 millions d'euros pour 30 mois de contrat. Autant dire que si cela se passe mal, l'OM pourrait le payer très cher en terme d'indemnités de licenciement. Et ce n'est pas le LOSC qui est en procès avec Marcelo Bielsa, qui dira le contraire. 

Au regard du bénéfice risque, donner les clés du camion à Jorge Sampaoli n'est clairement pas l'idée du siècle. Bien sûr on peut se tromper, nous ne sommes pas des voyants. Mais pourquoi se focaliser sur un tel profil qui n'a pas laissé que de bons souvenirs dans les clubs ou il est passé ? Sampaoli est un entraîneur qui a besoin d'être dans un cocon, qui ne supporte pas la pression. Et ce ne n'est pas ce qui caractérise le mieux l'OM