Menu

Real Madrid : Zidane viré ? Une surprise en perspective ?



2 Décembre 2020 08:40 - écrit par


Le Real Madrid dans une spirale négative après sa défaite face au Shakthar

Rien ne va plus au Real Madrid ! Défait sur la pelouse du Shakhtar Donetsk (2-0), hier (mardi), pour le compte de la 5e journée de la phase de poules de la Ligue des Champions, le Réal qui reste malgré tout maitre de son destin suite à la défaite du Borussia Mönchengladbach face à l'Inter Milan (2-3), devra battre le club allemand la semaine prochaine (un nul pourrait suffire si défaite du club Ukrainien). 

Au delà de cette campagne de C1 laborieuse, c'est le début de saison du Real Madrid qui est loin d'être transcendant. Quatrième de Liga, le club Merengue reste sur deux défaites face au Deportivo Alavés et au FC Valence, ainsi que sur un nul contre Villarreal. Ce qui porte le total du champion d'Espagne en titre à une seule victoire lors des cinq derniers matchs toutes compétitions confondues. Un bilan indigne d'un club comme le Real Madrid. Une situation qui fragilise donc la position de Zinédine Zidane à la tête des Los Blancos. 

Zinédine Zidane, un entraîneur proche d'un licenciement ?

Et justement, une tendance commence à se dessiner concernant l'avenir de Zizou. Si du côté de Madrid on se refuse à dire que l'entraîneur français est sur la sellette, en interne on commence déjà à travailler sur une possible éviction. 

En effet, le board du Real Madrid se laisse visiblement jusqu'à la mi décembre pour prendre une décision. Lors de cette période, le Real affrontera le FC Séville, le Borussia Mönchengladbach, l'Atlético de Madrid et l'Athletic Bilbao. Un calendrier donc chargé et surtout compliqué pour la formation madrilène. Si pendant ces quinze jours la spirale négative perdure, Zidane pourrait tout simplement être démis de ses fonctions.

Un possible licenciement qui ne sera pas sans conséquences pour le président du Real Madrid, Florentino Perez. En effet, au delà de l'affectif, c'est sur le plan financier que cela risque de poser problèmes. Sous contrat jusqu'en 2022 au Real, Zinédine Zidane touche un confortable salaire de 12 millions d'euros net par saison. Une éviction pourrait donc couter la coquette somme de 18 millions d'euros au club Merengue. Un montant astronomique surtout en cette période de vache maigre liée à la crise de la Covid-19.
 

Allegri, Pochettino, Raùl ou Roberto Martinez pour remplacer Zidane au Real Madrid ?

Malgré tout un licenciement n'est donc pas à exclure. Mais qui pour le remplacer ? Raùl ? Chouchou des supporters du Real Madrid, l'actuel entraîneur de la Castilla aura t'il les épaules pour assumer une telle fonction ? Zidane a peut-être réussi, mais il y a de nombreux exemples qui démontrent que rien n'est acquis. Pour preuve, Andréa Pirlo qui est déjà contesté à la Juventus

Massimiliano Allegri ? Libre depuis son départ de la Juventus en 2019, l'entraîneur italien de 53 ans a l'expérience pour pouvoir conduire la grosse machine Real Madrid, mais privilégierait visiblement un projet en Angleterre voire même au PSG pour remplacer Thomas Tuchel qui est plus que jamais sur la sellette. On parle de discussions régulières avec le directeur sportif du Paris SG, Leonardo

Mauricio Pochettino ? Ca serait visiblement la piste la plus chaude. Libre depuis son licenciement de Tottenham il y a un peu plus d'un an, le technicien argentin de 48 ans voit régulièrement son nom être associé au Real Madrid. A noter que Pochettino intéresserait également le PSG.

La surprise Roberto Martinez ? Actuel sélectionneur de la Belgique, le technicien espagnol de 47 ans entretient de bonnes relations avec le président du Real Madrid, Florentino Perez. Toutefois il y a peu voire aucune chances que Martinez accepte de quitter les Diables Rouges avant l'Euro qui se déroulera en juin prochain. Si licenciement de Zidane, l'intérim pourrait donc être confié à Raùl jusqu'en fin de saison.

Bien sûr pour l'heure il ne s'agit de que de suppositions. Mais en tout cas une chose est sûre, Zinédine Zidane ne démissionnera pas : "Je ne vais pas démissionner du tout. Nous allons continuer. Nous avons eu des moments délicats par le passé, il y aura toujours des moments difficiles. C'est une mauvaise série de résultats mais il faut continuer." a déclaré Zizou après la défaite face au Shakhtar. 
 

Frédéric Le Lay
Papa de deux mioches et de Jeunesfooteux.com. Gastronome à mes heures perdues En savoir plus sur cet auteur