Menu

Un choix fort de Nasser al-Khelaïfi qui ne va pas plaire aux supporters du PSG


Vendredi 10 Mars 2023 10:30 - écrit par

Eliminé de la Ligue des Champions et en Coupe de France, le PSG ne sauvera pas sa saison malgré un probable titre en Ligue 1. Un grand ménage à prévoir cet été ?



Les années se suivent et se ressemblent au PSG. L'euphorie du début de saison tonitruant n'aura duré que 3 mois. En effet, le Paris Saint-Germain est retombé dans ses travers. Pire, le champion de France en titre et monté d'un cran dans la médiocrité.

Eliminé par l'Olympique de Marseille en Coupe de France et le Bayern Munich en huitième de finale de Ligue des Champions, le PSG n'a désormais plus que la Ligue 1 à jouer. Une fin de saison sans saveur pour les supporters parisiens qui réclament du changement. Seront-ils entendus ? NON. 

Galtier et Campos confirmés

A en croire les informations du quotidien Le Parisien, Christophe Galtier et Luis Campos ont été confirmés jusqu'à la fin de saison, et seront même maintenus pour la saison prochaine si le PSG remporte la Ligue 1. Avec 8 points d'avance sur l'OM et un calendrier désormais allégé, on ne voit pas comment le titre pourrait échapper au Paris SG. 

En d'autres termes, Nasser al-Khelaïfi semble avoir accepté l'idée d'une saison 2022-2023 de transition. Une information qui est très loin de faire l'unanimité auprès des supporters du PSG, qui estiment notamment que Galtier n'a pas la carrure pour un tel costard. Un Christophe Galtier dont la cote de popularité auprès des fans parisiens est au plus bas, notamment après ses déclarations au sujet du jeune El Chadaille Bitshiabu. 

Aucune marge de manoeuvre pour le PSG

Un choix "fort" de Nasser al-Khelaïfi qui devra s'accompagner d'une vraie politique sportive. Et c'est justement le problème. Avant de pouvoir recruter il faudra vendre afin notamment de libérer de la masse salariale. Mais vendre qui ? Lionel Messi et Sergio Ramos arrivent en fin de contrat et ne devraient pas être prolongés. C'est du moins le souhait d'une très grande majorité des observateurs foot. 

Que faire des flops que sont Renato Sanches, Carlos Soler et même Hugo Ekitike dont l'option d'achat obligatoire de 36 millions d'euros va être levée ? Les conserver avec l'espoir qu'ils montent en puissance ? 

Quid également de Mauro Icardi, Leandro Paredes, Abdou Diallo, Georginio Wijnaldum, Julian Draxler ou encore Laywin Kurzawa qui sont actuellement prêtés et qui vont faire leur retour à l'issue de la saison ? Des joueurs qui sont tous encore sous contrat jusqu'en 2024 et qui refuseront à coup sûr de faire une croix sur leur confortable salaire. 

Avec un déficit qui devrait se situer autour des 150 millions d'euros lors de cette saison 2022-2023, le PSG n'aura donc quasiment aucune marge de manoeuvre l'été prochain sans un dégraissage massif. Luis Campos en est-il capable ? Christophe Galtier est-il capable de reprendre en main un vestiaire qui semble lui avoir échappé ? L'été du PSG s'annonce donc plus que jamais tendu ...