Menu
Jeunesfooteux
jeunesfooteux

Stade Rennais : Eduardo Camavinga, le syndrome Renato Sanches ?


Eduardo Camavinga, la grosse baisse de régime qui interroge. Simple fatigue physique ou usure mentale après une année totalement folle ? Une situation à mettre dans une certaine mesure en parallèle avec la spirale négative rencontrée par Renato Sanches.

8 Décembre 2020 17:50 - écrit par


Le gros coup de mou d'Eduardo Camavinga

Sollicitations, Ligue des Champions, équipe de France, Eduardo Camavinga est passé de l'anonymat à joueur surexposé en un peu plus de un an. Une nouvelle notoriété et surtout une cadence infernale que le jeune milieu de terrain du Stade Rennais a visiblement du mal à digérer. 

Bien moins tranchant depuis plusieurs semaines, Camavinga qui a notamment été blessé, semble émoussé. Une simple fatigue physique ? Visiblement pas. Il y a probablement une part mentale dans la grosse baisse de régime du prodige de Rennes de seulement 18 ans. Car oui ne l'oublions pas, Eduardo Camavinga est à peine majeur.

Une période compliquée pour l'ex joueur de Fougères, qui prouve qu'il n'a pas encore les épaules pour franchir le cap d'un top club européen comme le Real Madrid, où la pression est beaucoup plus forte. 

Renato Sanches à la relance au LOSC après trois saisons galères

Une situation qui n'est pas sans rappeler un certain Renato Sanches. De retour au premier plan depuis son arrivée au LOSC en 2019, le milieu de terrain international portugais de 23 ans a déjà bien galéré malgré son jeune âge.

Transféré en 2016 du Benfica Lisbonne au Bayern Munich pour 35 millions d'euros, Renato Sanches qui s'était vu ouvrir les portes de la sélection portugaise grâce à une très bonne saison dans le club lisboète, a rapidement déchanté en Bavière. Titularisé qu'à six reprises en Bundesliga lors de l'exercice 2016-17, Renato Sanches a eu du mal à digérer sa nouvelle notoriété et son énorme transfert. 

Prêté la saison suivante à Swansea afin qu'il puisse se relancer, Bulo « le taureau » a hélas sombré dans une spirale négative. Entre mauvaises prestations et blessures, la saison galloise de Renato Sanches fut un calvaire. De retour au Bayern, le portugais se contenta de seulement quatre petites titularisations en Bundesliga lors de la saison 2018-19. Trois années très compliquées pour Renato Sanches, qui a réussi à sortir la tête de l'eau au LOSC sous les ordres de Christophe Galtier.

Pourquoi la comparaison Eduardo Camavinga - Renato Sanches

Certains diront que la comparaison entre Eduardo Camavinga et Renato Sanches n'a pas lieu d'être. Et pourtant il y a de nombreuses similitudes. Nous avons devant nous deux joueurs très précoces, évoluant au milieu de terrain, techniques, avec un gros volume de jeu, et appelés très trop en équipe nationale. Mais surtout deux joueurs considérés comme très forts mentalement, qu'on a rapidement mis sur le devant de la scène, surexposés. 

 

Frédéric Le Lay
Papa de deux mioches et de Jeunesfooteux.com. Gastronome à mes heures perdues En savoir plus sur cet auteur